Quatre cyclistes béninois participent depuis ce lundi 4 février à la deuxième édition du Vivendi Tour de l’Espoir au Cameroun. Il s’agit de Christian Anato, Romuald Soudji, Idiwane Ahouandjinou et Aurel Zinsou. Ils défendront les couleurs nationales sous l’égide de leur coach Papouen Osho.

Les cyclistes béninois sont présents à la deuxième édition du Vivendi Tour de l’Espoir au Cameroun. Partis de Cotonou, le jeudi 31 janvier dernier, Christian Anato, Romuald Soudji,  Idiwane Ahouandjinou et  Aurel Zinsou portent le flambeau du Bénin à ce tour depuis ce lundi. Contrairement aux autres pays, le Bénin s’est engagé dans la compétition avec quatre coureurs sous la houlette de Papouen Osho. Car, deux des six cyclistes béninois sélectionnés au départ n’ont pas les 23 ans requis pour prendre part à la compétition et du coup sont éliminés. Les représentants béninois vont rivaliser face aux coureurs venus de l’Algérie, de l’Argentine, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Équateur, de l’Érythrée, de l’Éthiopie, du Japon, du Kenya, de l’Île Maurice, de la France, du Maroc, du Nigeria, du Portugal, du Rwanda, de la Tunisie et de l’Égypte. Cette édition qui va se dérouler sur cinq étapes va s’achever le 9 février prochain. Au total, un plateau de 19 délégations est attendu à cette épreuve. Fondée en 2018, cette course intègre, depuis sa création, le calendrier de la Coupe des Nations Espoirs, une première dans l’histoire du cyclisme pour une épreuve africaine. Selon le nouveau président de l’Union cycliste internationale (Uci), David Lappartient qui entend développer le cyclisme sur ce continent, cette compétition vise à faire progresser les cyclistes africains. Sous la tutelle de la Fédération camerounaise de cyclisme, l’organisation de cette randonnée est assurée par Vivendi Sports qui s’est engagé dans ce projet pour une durée de dix ans.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2096 fois