Les usagers du bois de l’Atacora ont célébré ce samedi 17 juin la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse sous l’égide de l’Inspection forestière. L’appel à une prise de conscience face à la pression des hommes a été réitéré à l’occasion de la journée de reboisement dédiée à cet effet.

 

Plus de 500 plants de diverses espèces ont été mis en terre sur un site d’un hectare à Bérécengou, à l’entrée de la ville de Natitingou par les usagers du bois encadrés par l’Inspection forestière de l’Atacora. Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse cette action de reboisement a été initiée en vue d’amoindrir les effets des changements climatiques. « Notre terre, notre maison, notre avenir », tel est le thème de la journée célébrée par les professionnels du bois dans un élan de solidarité à l’égard de la communauté. Pour Djibril Moriba Daouda, président des usagers de bois de Natitingou et environs, ses pairs ont pris conscience de l’importance du couvert végétal grâce à l’Inspection forestière dont l’approche participative est à saluer. Par cette action, les professionnels du bois pourront disposer non seulement de ressources générées par l’exploitation du bois mais également contribuer à la sauvegarde de l’environnement sous la menace anthropique. Il a réitéré à l’Inspection forestière leur engagement à mettre à sa disposition des terres pour des actions de reboisement et à entretenir les sites déjà valorisés. 

La désertification étant, selon lui, le processus de dégradation des terres arides et semi-arides qui entraîne la chute de la fertilité des sols et par ricochet la baisse de la production, le commandant Robert Missikpodé, chef de l’Inspection forestière de l’Atacora, a appelé les exploitants forestiers à beaucoup reboiser. L’agroforesterie reste, à ses yeux, la seule solution pour maintenir la fertilité des sols. 

Sensible aux efforts faits par les professionnels du bois dans l’éradication des poches de désertification au Bénin à travers les actions de reboisement, Saka Abdou Maguidi Gbéré Kora, chargé de mission du préfet de l’Atacora, a salué leur sens de responsabilité face aux effets des changements climatiques. L’utilité de leurs actions à son avis n’est point à démontrer. 

La Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée sur toute l’étendue du territoire national par des actions de reboisement par les usagers du bois. Elle fait suite à la Journée internationale de la biodiversité, la Journée nationale de l’arbre et à la Journée mondiale de l’environnement.

 

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 394 fois