L’Organisation non gouvernementale Attention sécurité pour tous (ASPT) et la Société Lydia Ludic se mettent ensemble pour sauver des vies humaines. Avec la collaboration du Centre national de sécurité routière, elles sensibilisent tous les mercredis, les conducteurs de taxi-motos communément appelés Zémidjan sur le code de la route. Hier, mercredi 12 août, les responsables de ces différentes structures étaient aux côtés des conducteurs de Zémidjan sous le passage supérieur de Houéyiho dans la ville de Cotonou pour le même exercice.

Le conducteur de taxi-moto Léon Anonko se réjouit de la séance de sensibilisation organisée par l’Organisation non gouvernementale «Attention sécurité pour tous (ASPT) soutenue par la Société Lydia Ludic du groupe PEFACO. Sous le passage supérieur de Houéyiho hier, il a manqué de mots pour remercier cette ONG et surtout la société Lydia Ludic pour les matériels qui sont mis à leur disposition. Pour lui, ces séances de sensibilisation permettent à beaucoup d’entre eux conducteurs de comprendre un certain nombre de choses sur la sécurité routière qu’ils ignoraient en étant pourtant tous les jours sur les routes en train de conduire.

En initiant ces séances de sensibilisation, l’objectif de ASPT selon son président Bruno Ahouangan est de faire comprendre non seulement aux conducteurs de taxi-motos seuls les règles de la sécurité routière mais également à tous les usagers de la route afin de sauver des vies humaines. Et la finalité, ajoute-t-il, est de donner des permis gratuits à 2000 motocyclistes. C’est pourquoi, il informe que tous les mercredis les membres de son organisation réunissent les conducteurs sous le passage supérieur de Houéyiho de même que sur d’autres sites pour ces séances de sensibilisation.
Le président de l’ONG ASPT a remercié la société Lydia Ludic du groupe PEFACO qui a compris leur message en soutenant les activités de l’ONG. Car, dire à un conducteur de taxi-moto de payer les cours lui-même pour avoir le permis de conduire, n’est pas chose facile.

La sensibilisation avant tout

Bruno Ahouangan n’a pas oublié non plus le Centre national de sécurité routière qui est également à leur côté pour ces séances de sensibilisation qui, à son avis, interpelle tout le monde.
«Nous avons l’habitude de travailler dans le domaine social. Mais c’est la première fois que Lydia Ludic travaille dans la sécurité routière», a souligné la directrice commerciale, de la communication et des actions sociales de la société Lydia Ludic Myra Sanuée. Pour elle, sa société a accepté de soutenir l’ONG ASPT dans cette activité parce que le constat aujourd’hui est qu’il y a trop d’accidents de la circulation. Et les plus vulnérables dans ces accidents, ce sont les conducteurs de taxi-moto.
Myra Sanuée a souligné que l’ONG en lui présentant son projet, sa société est descendue sur le terrain pour suivre comment les séances de sensibilisation se déroulent sur les différents sites. Et à voir le travail qui se fait, Lydia Ludic n’a pas hésité, selon elle, à soutenir l’activité. «C’est un début et nous espérons que les conducteurs de taxi-motos bénéficieront beaucoup de ces séances de sensibilisation», a-t-elle fait remarquer en promettant que la collaboration se poursuivra pour sauver des vies humaines.
Pour sa part, le chef de l’annexe spécial de Cotonou du CNSR, Eric Aristide Dégnonvi estime que l’action a été soutenue par le CNSR parce que la cible choisie par l’ONG est une cible vulnérable. «C’est le CNSR qui a les données sur les accidents de route. Et le point qui est fait chaque fin d’année montre que c’est dans le rang des conducteurs de taxi-moto qu’il y a trop d’accidents», révèle-t-il. C’est pourquoi, il a remercié Lydia Ludic pour avoir accepté de soutenir l'ONG ASPT dans cette activité qui, selon lui, doit mobiliser tous les acteurs qui s’engagent dans la sécurité routière. « Le CNSR est là pour un partenariat avec l’ONG et Lydia Ludic pour pérenniser ces séances de sensibilisation», promet-t-il.
Il faut signaler que la séance de sensibilisation est assurée avec les panneaux de signalisation mis à la disposition de l’ONG par Lydia Ludic et les cours sont assurés par Gilbert Houessin de l’Auto-école Mahudjro qui est en partenariat avec ASPT.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2091 fois
Tags:
  • ,