Amnesty international Bénin a clôturé, samedi 17 août dernier, à Cotonou, un forum national des jeunes de 18 à 24 ans. Ce forum animé  du 15 au 17 août dernier, a pour thème « On n’en peut plus ».

Tenu du 15 au 17 août, le forum national des jeunes est une rencontre périodique qui regroupe des jeunes membres d’Amnesty International Bénin et de la région. Ce sont des jeunes de 18 à 24 ans mobilisés pour défendre et promouvoir les droits de l’homme. Les discussions de cette année ont porté sur le thème : « On n’en peut plus ».
Selon Fidèle Kikan, directeur exécutif national d’Amnesty international Bénin, le thème est provocateur. « Je pense que vous avez tapé dans le mille, parce que, pas qu’au Bénin seul, mais aussi dans la sous-région et partout dans le monde entier, nos dirigeants s’amusent à restreindre nos libertés sur internet, et vous avez décidé de réfléchir sur l’avenir de votre droit, de militer dans ce contexte restrictif des libertés sur internet», dénonce-t-il.  Mais les discussions, les formations ainsi que les résolutions prises, estime-t-il, permettront à ces jeunes de contribuer avec les méthodes d’Amnesty et de leurs associations respectives à inverser la tendance. Car, explique-t-il, il n’est pas possible qu’on puisse survivre avec le code du numérique dans notre pays. Son souhait est que ces échanges de trois jours puissent contribuer à trouver des mots, des astuces et stratégies afin que les droits humains, le code pénal, la loi sur la grève, etc. puissent évoluer dans la droite ligne du respect des libertés.
Se disant réconforté et fier de la jeunesse engagée à Amnesty International au regard des résolutions prises, Rodrigue Noukpo, secrétaire général, promet d’assurer le suivi de leur mise en œuvre. Avant la distribution des attestations de fin de formation, ce dernier  n’a pas manqué de souligner le déséquilibre remarqué au niveau de l’effectif  des garçons et celui des filles. A cet effet, il souhaite que l’année prochaine l’effectif soit le même pour tous.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 439 fois