La direction départementale de l’Economie numérique et de la Communication (Ddenc) de l’Ouémé-Plateau a initié trois jours de formation à l’intention des agents des services de l’information et de la communication des mairies de l’Ouémé sur les techniques d’élaboration d’un Plan communal de communication. L’atelier prend fin ce jeudi 20 juin dans les locaux de la mairie d’Avrankou.

L’élaboration d’un Plan de communication est un art qui doit être maitrisé par tout agent en charge de ce domaine. C’est consciente de cette réalité que la direction départementale de l’Economie numérique et de la Communication (Ddenc) de l’Ouémé-Plateau a décidé d’outiller des agents des mairies de l’Ouémé sur les techniques d’élaboration d’un Plan communal de communication afin de mieux impacter la cible c’est-à-dire les populations. Cette formation de trois jours regroupe une vingtaine d’agents des services de l’information, de la communication, des archives et de la documentation des mairies de Porto-Novo, de Sèmè-Podji, des Aguégués, de Dangbo, d’Avrankou, d’Adjarra et d'Akpro-Missérété. Ces derniers recevront les rudiments nécessaires pour la rédaction d’un véritable Plan communal de communication répondant aux normes en la matière.
Pour le directeur départemental de l’Economie numérique et de la Communication de l’Ouémé-Plateau, Sylvain Ahounou, cet atelier de renforcement de capacités s’inscrit dans le cadre du Programme d'appui conseil de sa direction aux communes. Il vise surtout à améliorer la redevabilité des collectivités locales cibles dans leur gestion au quotidien aux populations. En d’autres termes, cette formation entend permettre aux participants d’améliorer leurs pratiques habituelles en matière de communication et de les aguerrir à rendre davantage visibles et lisibles les actions de leurs communes afin d’améliorer leurs relations avec les populations. Cet objectif ne peut être atteint sans une bonne action de communication, un outil qui permet la transmission et la circulation de l’information dans la commune, insiste Sylvain Ahounou. Le directeur départemental de l’Economie numérique plaide pour que les mairies soient dotées d’une direction de communication en bonne et due forme pour celles qui n’en ont pas encore. Ceci pour permettre la capitalisation des acquis, même après le départ du chargé à la communication. La formation qui est à la fois théorique et pratique est animée par un consultant médias, averti des techniques internationales d’élaboration d’un plan de communication.
Ouvrant les travaux, le secrétaire général de la mairie d’Avrankou, Appolinaire Oussou Lio, salue l’initiative de la Ddenc Ouémé-Plateau qui porte sur un domaine important. La communication selon lui, est un outil puissant de développement local notamment pour faire connaître les actions telles que le Plan de développement communal et les programmes de lotissement des mairies. « Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait pas là où il va », souligne-t-il, pour montrer toute la pertinence de cet atelier. Le secrétaire général de la marie d'Avrankou a en outre invité les participants à suivre avec assiduité cette formation pour doter leurs mairies respectives d’un Plan de communication opérationnel, fonctionnel et en lien avec le Plan de développement communal (Pdc).

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 725 fois