La préfecture de Parakou a servi de cadre, samedi 9 juin dernier, à une réunion pour dénouer la crise qui couve depuis un moment entre le personnel de la Coopérative béninoise de matériels agricoles (Cobemag) et sa direction générale. C’est à l’invitation du préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé.

La rencontre a réuni le personnel et les membres de la direction générale de la coopérative. Depuis quelques jours, les deux parties ont maille à partir. Les travailleurs désavouent de plus en plus leur directeur général, Karimou Babio. Au nombre des griefs à son encontre, ils dénoncent sa gestion.
Le lundi 4 juin dernier, la crise était montée d’un cran. Le directeur général s’est vu empêcher l’accès de la coopérative, par les travailleurs très remontés contre lui. Ils réclamaient le paiement de près de 14 mois d’arriérés de salaire et la satisfaction d’autres revendications.
Informé de la situation, le préfet Djibril Mama Cissé a décidé d’offrir ses bons offices. D’où la rencontre avec les deux parties qui, tour à tour, se sont exprimées et ont aussi exposé leurs attentes. Présents à la séance, les membres du Conseil d’administration de la coopérative ont également été entendus.
Pour le dénouement de la crise, le préfet les a exhortés au dialogue. Ont-ils bien compris son message ? Toujours est-il, que tous doivent veiller à la sauvegarde des intérêts de leur société qui, jusqu’à un passé récent, jouissait encore d’une grande notoriété dans la sous-région.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1831 fois