Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, invite les militants et cadres de l’Union progressiste du département du Plateau en général et de la 21e circonscription électorale en particulier à rester mobilisés pour une large victoire de l’Union progressiste au soir des prochaines législatives. C’est à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an, samedi 19 janvier dernier, à Sakété.

« L’année 2019 commence avec ses défis au nombre desquels l’organisation, le 28 avril prochain, des élections législatives. Ces élections constituent un enjeu de taille vers lequel nous nous acheminons. Je voudrais, à cette occasion, compter sur notre complicité mutuelle, notre solidarité et notre détermination à sortir victorieux de ces prochaines joutes ». Tel est le souhait principal du ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, à l'endroit des militants et cadres membres de l’Union progressiste du département du Plateau en général et de la 21e circonscription électorale en particulier, en cette année 2019, en dehors bien évidemment des vœux de santé, de paix profonde etc. La cérémonie d’échanges de vœux s’est tenue samedi 19 janvier, au siège du parti à Sakété. Pour le ministre, son souhait le plus cher est de voir la liste de l’Union progressiste avec le plus grand nombre de voix lors de ces consultations électorales. Il rappelle à son auditoire le sens d’un vœu qui est un espoir, un engagement commun à œuvrer pour ce succès collectif. « Les tâches à accomplir sont certes immenses mais avec la volonté, le sens de responsabilité, l’effort, la persévérance et une organisation parfaite nous viendrons à bout et triompherons », reste convaincu le membre du bureau politique national de l’Union progressiste. Il promet, pour sa part, de mettre toute son énergie au service de sa famille politique pour l’atteinte de ces objectifs. «Je voudrais, à cet effet, vous inviter à rester mobilisés, à redoubler d’efforts et d’ardeur pour occuper davantage le terrain, à renforcer la cohésion intense ainsi que celle des populations autour des actions du chef de l’Etat, afin de permettre ainsi à notre mouvement de rester une formation politique porteuse d’espérance et digne de confiance », ajoute Salimane Karimou. Appréciant la contribution qualitative des Forces unies pour le Nouveau départ (Fund-Irédé), mouvement politique dont il est le président, à la réforme du système partisan au Bénin, le ministre a invité les militants à ne pas se laisser détourner des idéaux de l’Union progressiste.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1908 fois