« Au cours de la séance, le chef de l’Etat a indiqué qu’il est en bonne santé. Il a cependant souligné combien il lui importe d’informer ses compatriotes des détails de son état de santé tout en respectant une certaine pudeur propre à notre culture et à notre usage », a déclaré le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki au cours d’un point de presse. A en croire le ministre d’Etat, « il a fait part au Conseil qu’il a subi une intervention au niveau de la prostate à l’occasion de son séjour à Paris ». En effet, indique-t-il, « lors de son dernier bilan de santé, une lésion a été découverte à un stade précoce à l’intérieur de la prostate, ne franchissant pas la capsule prostatique ». Et c’est donc « cette lésion qui a nécessité une chirurgie mini-invasive le vendredi 26 mai permettant à ce stade une guérison sans recours ni à la chimiothérapie, ni à la radiothérapie », précise-t-il. Mais à l’issue de l’opération, « une complication digestive est apparue et a requis une deuxième intervention chirurgicale ». Mais les deux opérations ont connu un net succès assure le ministre d’Etat. Au cours de ce même Conseil, le chef de l’Etat a  tenu à rassurer « qu’il est totalement rétabli et qu’il exerce pleinement ses prérogatives constitutionnelles et qu’il poursuit la noble mission qui lui a été confiée. Pour rappel, le chef de l’Etat est rentré sur Cotonou, dimanche 18 juin dernier après un séjour de plus de trois semaines hors du pays.

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 191 fois