Le souci de voir se réaliser effectivement des projets prévus, pour le Mono, dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG) inspire des actions de lobbying pour lesquelles des têtes couronnées, des acteurs politiques et autres cadres sont appelés à resserrer les rangs. L’option du lobbying a été retenue,  jeudi 8 juin dernier, au terme d’une séance de sensibilisation autour du Pag qui s’est tenue à l’hôtel de ville de Lokossa.

 L’initiateur de cette activité, le préfet Komlan Zinsou, qui  dit vouloir montrer ainsi aux populations que le chef de l’Etat pense à elles, se propose de présider le comité de lobbying. Comme actions, il sera question de faire la veille autour du PAG et de plaider, auprès du chef de l’Etat, pour la prise en compte de certaines actions qui paraissent stratégiques pour le développement des localités du Mono.

On cite à cet effet,  par exemple, la valorisation de la basse vallée du Mono et bien d’autres préoccupations qui accentueront les projets du PAG. Ce réveil des filles et fils du Mono est inspiré par la mobilisation notée autour des problèmes de développement au niveau des départements du septentrion tels que l’Atacora et le Borgou. « Nous voyons, à la télévision, leurs délégations rencontrer le chef de l’Etat ; pourquoi pas nous. Je vous demande de vous joindre à moi. Ensemble nous devons nous lever comme un seul homme, agir en équipe pour aller décrocher des projets. L’alouette ne tombera jamais du ciel, toute rôtie », déclare le préfet du Mono, Komlan Zinsou.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 298 fois