La coordination nationale du deuxième compact du Millennium Challenge Account-Bénin (Mca-Bénin II) a fait le point des activités menées deux ans après la mise en vigueur de ce programme et levé un coin de voile sur les perspectives dans un futur proche. C’était au siège du programme à Cotonou, au cours d’une conférence de presse animée hier, jeudi 27 juin, par le coordonnateur national, Gabriel Dégbégni, assisté du directeur résident du Millennium Challenge Corporation (Mcc), Christopher Broughton et du ministre en charge de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou.

Deux ans après la mise en vigueur du deuxième compact du Millennium Challenge Account-Bénin (Mca-Bénin II), le coordonateur national, Gabriel Dégbégni et les différents acteurs impliqués ont fait  le point de la mise en œuvre du programme à travers ses quatre projets au cours d’une conférence de presse ce jeudi.  
Selon lui, dans le cadre du projet,  « Renforcement des politiques et renforcement institutionnelle », les réformes à conduire dans le sous secteur de l’électricité au Bénin sont orientées sur les leviers stratégiques. Ici, dit-il, trois grands axes ont été retenus. Il s’agit de la réforme des politiques, de la régulation et du renforcement des institutions ; l’amélioration de la gouvernance et de la gestion de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) ; puis l’information et l’éducation du public. Au niveau de ce projet, le coordonnateur a rappelé les grandes décisions et les décrets qui ont été pris pour améliorer l’ensemble de la gouvernance dans le sous-secteur de l’énergie au Bénin. En ce qui concerne la Sbee par exemple, des mesures, selon lui, ont été prises pour la signature d’un contrat pour une gestion déléguée de la société. Sans que non seulement, les intérêts des travailleurs ne soient pas brimés, mais également avec des services de qualité aux clients, a rassuré le ministre en charge de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou. Toujours au titre de ce projet, des séances de sensibilisation ont été menées à l’endroit des populations sur les changements de politiques intervenus dans le secteur de l’énergie.
Pour ce qui est du projet « Production d’électricité », le coordonnateur national de Mca-Bénin II indique que durant la deuxième année de mise en œuvre du programme, des bases ont été posées pour permettre l’accroissement d’environ 50 Mw, de la capacité totale installée au Bénin au terme de la production d’électricité. Tout en réduisant, ajoute-t-il, la dépendance du pays vis-à-vis des sources d’approvisionnement externes. Il a rappelé la construction prochaine par des producteurs indépendants d’électricité, de centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 50 Mw à Bohicon, Parakou, Natitingou et Djougou.
Gabriel Dégbégni a aussi expliqué que dans le projet «Distribution d’électricité», l’objectif est de renforcer et de moderniser les infrastructures de distribution d’énergie électrique au Bénin. Le projet envisage aussi, souligne-t-il, de contribuer à moderniser et à densifier le réseau desservant Cotonou, ses environs, de même que les réseaux régionaux sélectionnés comme Sèmè-Podji; Porto-Novo; Bohicon; Parakou; Djougou et Natitingou pour compléter les investissements dans la production solaire. C’est ainsi que des accords ont été signés avec ces différentes communes au cours de cette deuxième année du programme.                          

Les grands travaux démarrés
     
Les avancées qui ont été enregistrées dans les projets relatifs à l’électricité hors-réseau ; l’intégration genre dans le programme et surtout la question liée à la gouvernance du programme n’ont pas été occultées par le coordonnateur national. Concernant précisément la gouvernance, Gabriel Dégbégni a indiqué que les réunions statutaires du programme se tiennent régulièrement, des passations des marchés se font à bonne date, des travaux de construction de certaines infrastructures ont démarré, de même que plusieurs autres activités.
Avant la présentation des différentes activités par le coordonnateur national, c’est le directeur résident de Millennium challenge corporation (Mcc), Christopher Broughton qui a rappelé l’importance de ce deuxième compact pour le Bénin. Pour lui, les grands travaux ont été déjà réalisés. C’est pourquoi, il a remercié les différentes équipes du programme qui, selon lui, ont travaillé ensemble pour atteindre ce niveau de performance. Il s’agit notamment de l’achèvement des grands travaux, la mise en place du contrat lié à la gestion déléguée de la Sbee qui, insiste-t-il, n’est pas une privatisation de la société et un remarquable avancement dans l’élaboration des fondamentaux de l’électrification hors-réseau comme un cadre qui attire l’investissement privé.
« Il faut qu’on fasse tout pour ne pas retourner un dollar ou un franc Cfa au peuple américain », a déclaré le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou après la présentation des différentes réalisations par le coordonnateur national du Mca-Bénin II et les appréciations du directeur résident du Mcc. Pour lui, le Bénin mettra tout en œuvre pour mener le programme jusqu’au bout. Car, c’est la première fois que le Bénin bénéficie d’un don aussi important dans le domaine de l’énergie.
Dona Jean-Claude Houssou se réjouit de l’avènement de ce programme qui vient s’aligner sur les différents projets du gouvernement dans son Programme d’action. C’est pourquoi, il compte sur la détermination des uns et des autres pour l’atteinte de l’objectif de ce programme qui est la disponibilité d’une énergie électrique efficace et fiable pour une croissance économique forte et durable.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 659 fois