L’enfer, dit-on, est pavé de bonnes intentions. Il en va du chemin qui mène en enfer comme des sollicitudes dont le Bénin fait l’objet actuellement, en réaction au bras de fer par lequel s’illustrent certains acteurs politiques, défiant l’ordre légal, l’autorité de l’Etat, et abusant de leur position de privilégiés de la République pour semer le trouble dans les esprits, au nom, soi-disant, de la défense d’un idéal démocratique discutable !

Et pour lequel, ils imposent, chose inacceptable, une situation que d’aucuns veulent mordicus de crise, politique s’entend, selon le dessein de conservateurs de mauvais alois qu’ils entendent faire au pays, au nom d’intérêts inavouables ! Et pour ça, il ne saurait y avoir la moindre excuse pour ces indéfendables, plutôt pendables qui soufflent sur la braise en vue de mettre feu au pays.
S’inscrivant dans la transgression en vogue au Bénin, ces choses-là, il faut le dire sans détour désormais et ne plus s’accommoder de nuances pour nommer ce qui doit l’être, appeler un chat par son nom vrai, à savoir peindre en l’état la situation dite de crise dans le pays actuellement ainsi que ses inspirateurs, ses instigateurs. C’est, ce faisant, aider à une prise de conscience de cette situation, afin qu’un terme soit mis à cette bêtise qui n’en finit pas. Et afin que cesse cette forme de pyromanie inédite au Bénin, doublée d’un certain machiavélisme orchestré aux frais et aux dépens du contribuable béninois au nom et au profit duquel certains prétendent œuvrer, en manœuvrant cependant contre son bien le plus précieux que reste la paix sociale sans laquelle plus rien ne va.
Chose exaspérante, d’autant que, de ce fait, le Bénin s’est trouvé comme jamais au cœur d’une campagne injuste de dénigrement sur le plan international. A la manœuvre de cette publicité à la fois mensongère et avilissante pour le pays, des nationaux et pas des moindres, aidés dans cette laborieuse manœuvre par certaines personnalités extérieures et des médias internationaux dont les prétendus experts s’exposent au ridicule par la masse de contre-vérités qu’ils déballent au sujet du Bénin ! Et pour tout observateur averti, ce ridicule qui doit cesser sans délai, est à son comble.
Mort de rire, comme il est courant de le pianoter sur son clavier de téléphone de nos jours, en réponse à une situation qui prête au ridicule ! En l’occurrence, le torrent de mensonges qui se dit au sujet de la situation sociopolitique actuelle au Bénin, plus en application de clichés surannés qu’en conformité à la réalité. Des fameux experts qui interviennent sur les plateaux de chaines internationales de télévision aux émissions interactives faisant recours aux auditeurs et téléspectateurs, que d’inepties débitées jusqu’à présent !
Des inepties favorisées et faisant écho à certaines opinions exprimées en interne, tenant davantage de postures (fausses) que de faits avérés. Le phénomène a pris une telle proportion, pour croire qu’il est fortuit, incognito. Quelles mains, en définitive, activent cette campagne de diabolisation du Bénin à grands coups d’intoxication, comme on est tenu de le croire, arguant de revers démocratique et de violation des droits de l’homme ?.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 613 fois