Le ministre en charge des Sports, Oswald Homeky a profité de son traditionnel point de presse à l’issue du Conseil des ministres, mercredi 19 juin pour dire quelques mots sur l’équipe nationale du Bénin, présente en terre égyptienne pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019.

Oswald Homeky parle de l’équipe nationale de football avec assurance. Selon lui, le onze national est au mieux de sa forme et a rallié son quartier général d’Ismaïlia avec un mental au point. « Notre équipe nationale est en pleine forme », a indiqué le ministre. Le score des deux matchs de préparation de l’équipe est symptomatique, selon lui, de sa forme actuelle. Une forme qui fait rêver et laisse croire que le onze national n’y est pas allé pour faire de la figuration. L’espoir de voir la bande à Stéphane Sèssegnon franchir le cap du premier tour après ses trois matchs de poule est permis, au dire du ministre. Il a assuré de la pleine forme de l’équipe et de sa détermination à aller le plus loin possible dans cette compétition.
Oswald Homeky en a profité pour dire quelques mots sur la logistique de l’équipe, notamment en ce qui concerne son équipementier. Et c’est bien la firme Umbro, a-t-il révélé, qui a confectionné les maillots de l’équipe. Maillots déjà acheminés vers les joueurs en Egypte, a-t-il révélé. Autre information de taille à retenir des propos du ministre, la polémique au sujet de l’indication « Bénin révélé » que porterait le maillot de l’équipe. Rappelant les textes régissant le football, le ministre a soutenu off record qu’il s’agit d’une « vaine polémique ». Pour lui, « Bénin révélé » n’est ni le nom du programme de gouvernance du régime en place, encore moins un nom commercial ou publicitaire. Il l’assimile à un cri de ralliement, une identité et une indication qui renvoient tout simplement au Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 811 fois