Les observateurs de l’Union des jeunes de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Uj-Cémac) et la Plateforme africaine pour la promotion de la démocratie et la bonne gouvernance, ont procédé à une appréciation générale des élections législatives du 28 avril 2019 au Bénin. Ils ont livré leurs conclusions à travers un point de presse, mardi 30 avril dernier, à Cotonou. Pour l’essentiel, la mission apprécie les acquis enregistrés dans la consolidation de la démocratie au Bénin.

« Le scrutin législatif du 28 avril s’est déroulé dans une atmosphère apaisée et de sécurité, hormis quelques échauffourées dans les régions du nord n’ayant occasionné aucune perte en vie humaine ». C’est la conclusion qui se dégage de la mission des observateurs de l’Union des jeunes de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Ces observateurs saluent les efforts en faveur de la préservation de la paix et de la consolidation de la démocratie béninoise.
Sur le plan technique et logistique, la mission, par la voix de son porte-parole, Placide Boganda relève une bonne organisation relativement aux dispositions prises en vue d’un bon déroulement du scrutin. Selon les observateurs, le Bénin a fait preuve de ponctualité en ce qui concerne le démarrage de l’opération dans la majorité des centres de vote. La sécurité n’a souffert d’aucune faille. Idem pour la disponibilité en quantité suffisante du matériel de vote dans tous les bureaux visités.
L’Uj-Cémac salue également la prise en compte de la dimension genre dans la composition des membres des bureaux de vote, le bon dépouillement des documents et leur validation par les délégués des candidats effectués publiquement et de manière transparente devant tous les membres des bureaux de vote.
La mission relève toutefois « l’absence de délégués de certains candidats dans des bureaux de vote, et le taux de participation relativement faible suite à une psychose de chaos qui, du reste était sans fondement ». Elle regrette la destruction du matériel de vote par des manifestants, le blocage des voies d’accès des bureaux de vote empêchant ainsi le déroulement du scrutin par endroits, ainsi que les attaques physiques contre des forces de l’ordre.
Ces observateurs apprécient tout de même le civisme dont les électeurs béninois ont fait preuve. Le porte-parole de la mission confirme le climat pacifique et serein qui a prévalu durant le scrutin; ainsi que la qualité de la couverture médiatique assurée par la presse nationale.
La délégation félicite la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour avoir joué sa partition et adresse ses félicitations au peuple béninois pour son niveau élevé de conscience quant à la préservation de la paix.
Aussi, les observateurs de l’Uj-Cémac félicitent-ils les forces de sécurité et de défense béninoises pour avoir réussi la sécurisation du processus sur toute l’étendue du territoire national.
Ils expriment leur souhait de voir les prochaines élections se consolider en vue du rayonnement de la démocratie béninoise.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 800 fois