×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 547

Ce lundi, les candidats inscrits pour le compte de l’examen national du baccalauréat session de juin 2017 plancheront. Les candidats des séries littéraires l’emportent sur le reste, au regard des statistiques.

 

Ils sont au total, 115 255 dont 38 787 filles au titre de cette année contre 115 322 en 2016, 116 865 en 2015. Soit un pourcentage de 33,65 % de filles. Les candidats sont repartis dans 152 centres de composition contre 149 en 2016 selon la direction de l’Office du Baccalauréat.

« Les centres du CEG 2 Kandi et du CEG Océan ont été fermés compte tenu de la diminution de l'effectif des candidats dans ces régions. Le centre du CP St Georges de Godomey a été aussi fermé pour cause de mauvaise préparation du centre l'année passée.  Cinq nouveaux centres ont été créés après une mission d'inspection dépêchée à cet effet », a informé le directeur de l’Office, Alphonse da Silva.  

Dans la commune d'Abomey-Calavi le centre du CP Amen a été créé et le centre du CP Camara Laye fermé depuis 3 ans a été ouvert à nouveau. En sus, souligne le directeur, les communes de Zagnanado, de Djidja, de Péhunco et de Zè connaissent pour la première fois la création d'un centre de composition à travers le CEG Zagnanado (637 candidats), le CEG Oumbégame / Djidja (587 candidats), le CEG Péhunco (582 candidats) et le CEG Zè (608 candidats).

Selon les statistiques de l’institution en charge de l’organisation de cet examen, on note une ruée des candidats vers les séries littéraires au détriment des séries scientifiques, techniques et technologiques. 

Ainsi, les séries littéraires A1, A2 et B comptent 57 453 candidats soit un pourcentage de 50 %. Quant à la série D, elle enregistre à elle seule 45 566 candidats soit un pourcentage de 39,53 %. Cet effectif est en nette diminution par rapport à celui de l'année 2016  (50 185 candidats). Un fait constant depuis trois ans, a affirmé Alphonse da Silva.

La série C compte 4 058 candidats contre 3 505 en 2016 et 3 243 en 2015. Une légère augmentation dans cette série. Aussi les effectifs des G1 et G3 sont-ils en nette diminution depuis quelques années. Celui de la série G2 après quelques années de diminution connaît cette année un petit accroissement (4 325 en 2017 contre 4 054 en 2016). Enfin, hormis la série F2 (électronique) dont l'effectif connaît une petite diminution, les effectifs des autres séries de l'enseignement technologique sont en nette augmentation.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 127 fois