Venus de tous les départements du Bénin, les gymnastes ont participé le week-end dernier à l’édition 2019 du Championnat national de gymnastique au palais des sports du stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Au terme de la compétition, plusieurs talents ont été détectés. Les meilleurs ont été sélectionnés en vue des prochaines joutes africaines.

Le Championnat national de gymnastique s’est déroulé le samedi 14 septembre dernier au palais des sports du stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Les gymnastes ont été évalués en gymnastique rythmique, en gymnastique aérobic, en gymnastique artistique féminine, en gymnastique artistique masculine et le Parkour.
Selon le président de la Fédération béninoise de Gymnastique, Leonide Isidore Gbaguidi, cette compétition vient à point nommé car elle permet d'assurer la pérennité de cette discipline au Bénin. Pour lui, la participation massive des athlètes à ce championnat prouve leur intérêt pour cette édition destinée à sélectionner les meilleurs gymnastes au plan national. « Les meilleurs gymnastes sélectionnés vont participer en Égypte au prochain Championnat d'Afrique de gymnastique », a-t-il informé. Confiant en la capacité des gymnastes béninois, il a rappelé quelques prouesses du Bénin au championnat d’Afrique de la discipline et aux Jeux africains de la jeunesse à Alger. Selon lui, le Bénin détient trois titres de champion d'Afrique et a arraché plusieurs médailles aux Jeux africains de la jeunesse.
Le directeur du Sport d'élite, Bonaventure Coffi Codjia, a salué l'organisation régulière du championnat national par le comité exécutif de la Fédération béninoise de Gymnastique. « Ceci montre votre volonté à œuvrer au développement de la gymnastique au Bénin», a-t-il témoigné. Pour lui, cette compétition est une occasion pour détecter des talents en vue de constituer les sélections nationales. Il a encouragé les athlètes à concourir dans les règles de l'art et  convié les officiels à l'impartialité. Si certains gymnastes ont confirmé leurs talents en montant sur le podium, c’est l’occasion de la révélation pour d’autres.
Signalons qu’en speed run, Marc Gnangni a été sacré champion suivi de Éliezer Sossoukpè et Ange Houéto tandis qu’en freestyle, Akim Kpeta a remporté la compétition devant Modeste Tankpinou (médaillé d'argent) et Kevin Kponou (médaillé de bronze).

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1425 fois