«Que sais-tu de ton statut sérologique ? Parlons-en», c’est le thème de la 2e édition de « Porto-Novo music fitness » initiée par le ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou en croisade ainsi contre le Sida par le sport. L’événement qui s’est déroulé sur l’esplanade du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, dimanche 23 décembre dernier, a mobilisé près de 2000 personnes dont le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin.

Le ministre de l’Energie, Jean-Claude Houssou fait œuvre utile à Porto-Novo à travers l’initiative sportive « Porto-Novo music fitness » qui était à sa deuxième édition, dimanche 23 décembre dernier, autour du thème « Que sais-tu de ton statut sérologique ? Parlons-en ». Pour le ministre Jean-Claude Houssou, le choix de ce thème tient du fait que la Journée internationale de lutte contre le Sida est célébrée le 1er décembre de chaque année. Il a opté pour cette thématique afin de rester collé à l’actualité du mois pour l’acte 2 de son initiative, après le cancer du sein lors de la première édition qui s’est déroulée en octobre dernier, toujours autour du sport. Jean-Claude Houssou dit avoir eu l’idée suite à sa conviction que la santé conditionne le développement. « Grâce à la santé, on peut faire beaucoup de choses pour le développement de Porto-Novo et du Bénin », souligne le ministre de l’Energie. C’est pourquoi il entend pérenniser cette manifestation. Cette ambition est soutenue par le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, qui se réjouit de l’initiative. « Ce que vous faites à la jeunesse de Porto-Novo et environs, vous ne vous en rendez pas compte. Le sport est le premier médicament de tout ce qu’on peut vous prescrire à l’hôpital. Quand vous faites du sport, vous garantissez la lutte contre toutes les maladies chroniques, notamment l’hypertension, le diabète, le stress qui est la source d’autres pathologies », indique le ministre de la Santé. Benjamin Hounkpatin trouve par ailleurs très pertinent et majeur le thème de la manifestation qui a rapport avec la lutte contre le Vih/Sida. Pour la circonstance, des médecins engagés dans la lutte contre le Sida ont sensibilisé les sportifs sur les bons comportements à adopter afin de prévenir ou de faire face à cette maladie dont le principal mode de transmission reste et demeure la voie sexuelle. En 2017, à les en croire, 70 000 personnes sont détectées séropositives au Bénin dont 6700 se trouvent dans la tranche d’âge de 0 à14 ans ; 39 000 de 15 ans et plus. 2500 adultes sont décédés de cette maladie toujours en 2017. Il est donc important que chacun se fasse dépister pour connaitre son statut sérologique, insiste l’équipe de médecins mobilisée pour la séance de sensibilisation sportive.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3393 fois