Fin du tournoi de football féminin dénommé ‘’ Talents des jeunes filles’’ de l’Ong Miwa international. La finale jouée, dimanche 2 décembre dernier, a consacré championne de cette première édition, l’équipe ‘’As Colombe’’ de Bohicon.

L’ultime explication qui l’a opposée à la formation de l’Association sportive du plateau d’Abomey (Aspa) a été très vite pliée. Marlène Tokpo, capitaine de l’A.s Colombe, et ses coéquipières, dès l’entame, s’engagent à fond dans la partie et sont présentes sur toutes les balles. Cette pression des joueuses du coach Jérôme Dékou produit son effet 5 minutes après le démarrage de la rencontre. Partie seule sur une balle de relance, Colombe Ahizimè passe la défense et place la balle au fond des filets de l’Aspa, et marque ainsi le premier but de la partie. Avec ce premier but, l’A.s Colombe est en confiance. Elle démontre qu’elle est en jambes et prend siège dans la moitié de terrain de l’adversaire. Cette pression qui ne faiblit pas permet à Colombe Ahizimè de marquer son deuxième but à la dix-huitième minute. 

Le découragement gagne les joueuses de l’Aspa qui encaissent une minute après le troisième but marqué par Carine Akouta. Les cris et vociférations depuis le banc de touche du coach de L’Aspa, Augustin Zogo, ne changeront rien. Les deux équipes vont à la pause sur ce score de 3 buts à 0.
De retour des vestiaires, Sonia Gbétablé, capitaine de l’Aspa et ses coéquipières prennent de vitesse l’adversaire et grâce à Yollande Amoussouga, réduisent le score. Mais l’euphorie et la jeune expérience de l’Aspa, vont lui coûter un autre but de Carine Akouta deux minutes après la réduction du score. Malgré les changements, l’offensive et la volonté de Sonia Gbétablé, le score restera inchangé jusqu’à la fin. L’Aspa termine deuxième de la compétition et remporte deux jeux de maillots, deux ballons et une enveloppe financière. L’As Colombe, quant à elle, remporte en plus de ces lots en nature, le trophée ‘’Talent de jeunes filles’’ de cette première édition. Le coach de l’Aspa, Augustin Zogo, n’est pas déçu de la prestation de ses joueuses. «L’équipe est très jeune et nous allons travailler pour surprendre les fois à venir», a-t-il promis. Même si elle est championne, l’A.s Colombe ne compte pas croiser les bras.
« Le travail technique va se poursuivre pour continuer par être championne», a dit le coach Jérôme Dékou. De tous, celui qui entend continuer par faire des efforts s’appelle Paul Attinkesse. Le président de l’ONG Miwa international veut rééditer l’événement l’année prochaine, mais pour cela, il compte sur les bonnes volontés pour l’appuyer. Cette année, a expliqué Paul Attinkesse, excepté le Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sport et de loisirs (fndajsl), ce sont les membres de l’ONG qui ont financé l’événement pour sa réussite .

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2902 fois