Les Ecureuils ont fait l’essentiel, mardi 17 octobre dernier, au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou avec cette belle victoire obtenue face aux Fennecs d’Algérie. Un résultat qui les met en confiance quant à leur qualification pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui se joue au Cameroun en 2019.

Les Ecureuils partagent à nouveau la tête du groupe D avec les Algériens. Conséquence de leur exploit du mardi dernier face à une équipe qui les a toujours battus lors des précédentes confrontations. Une victoire qui redonne espoir au public sportif béninois qui a massivement fait le déplacement du stade de l’Amitié pour pousser loin l’équipe nationale.

Seulement, Michel Dussuyer et ses poulains ont du travail s’ils veulent s’assurer la qualification pour une présence au Cameroun l’année prochaine.
Le résultat de mardi dernier signifie que Stephane Sèssègnon et ses coéquipiers ont connu une progression surtout après le nul obtenu à Lomé face aux Eperviers du Togo et suite à leur défaite à Blida. La victoire face aux Fennecs est un exploit, une première, car c’est la plus belle prestation des Béninois qui ont concédé six défaites en huit confrontations.
Michel Dussuyer et ses poulains doivent se mettre aussitôt au travail pour la préparation du match de novembre prochain qu’ils livrent face aux Gambiens qui n’ont certainement pas dit leur dernier mot dans ce groupe.
Dans ce groupe D, il y a désormais un duel à distance entre les Eperviers du Togo et les Ecureuils. La victoire obtenue par les Togolais à Banjul en effet, mardi dernier, face aux Scorpions de Gambie les relance dans la course pour la qualification, et ravive leurs ambitions, même si à l’étape actuelle le Bénin partage grâce à 7 points au compteur la tête du groupe D avec les Algériens qui les devancent au goal différentiel (+ 2 et 0 pour les Béninois).
Eperviers et Ecureuils joueront leur chance lors de la cinquième journée et la dernière journée. Le Bénin, s’il veut se mettre à l’abri devra impérativement obtenir une victoire au prochain ou dernier match. La mission n’est pas impossible, mais à condition d'y travailler dur.

Les qualifiés : le point !

Pour le moment, quatre équipes ont assuré, à l’issue de la quatrième journée, leur qualification pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football qui se joue en 2019 au Cameroun.
Il s’agit de Madagascar qui obtient sa première qualification en Coupe d’Afrique des nations. Les Barea ont validé leur billet en battant mardi dernier sur leurs installations la Guinée équatoriale (1-0).
Les Aigles de Carthage de Tunisie, eux aussi qualifiés après leur victoire face aux Mena du Niger (1- 0) à Niamey, participeront pour une quatorzième fois à une phase finale de Can.
Les Pharaons d’Egypte participeront aussi à leur quatorzième Can comme les Tunisiens, après leur belle prestation face à l’ex Swaziland (Swatini), mardi dernier (0- 2).
Les Lions du Sénégal ont fait l’essentiel à Kharthoum en obtenant une précieuse victoire face aux Soudanais qui ont courbé l’échine sur leurs propres installations (0-1). Une victoire qui ouvre les portes de la Can Cameroun 2019 aux Sénégalais.
Dans le groupe G, les Simbas de la RDC, après le nul face au Zimbabwe, devront batailler dur pour espérer une qualification. Dans le même groupe, les diables rouges du Congo-Brazzaville se sont inclinés face aux Libériens qui obtiennent leur première victoire dans cette compétition.
Le Sylli national de Guinée aurait pu assurer sa qualification mardi dernier. Malheureusement elle n’a pu négocier qu’un match nul contre le Rwanda (1-1). Toujours dans le groupe H, Ivoiriens et Centrafricains ont fait match nul sur un score nul et vierge de zéro but partout.
Les Etalons du Burkina Faso ont fait également match nul au Botswana, ce qui arrange les Mourabitounes de la Mauritanie qui ont pris le dessus sur les Palancas Négras d’Angola.
Dans le groupe E, les Supers Eagles du Nigeria ont fait une bonne opération face aux Libyens battus 3 buts à 2. Avec ce résultat, ils prennent la tête du groupe E, devant les Sud-africains et les Seychellois qui ont fait match nul, zéro but partout.
Les Cranes d’Ouganda ont pris une bonne option pour la qualification dans leur groupe avec leur victoire face au Lesotho (2-0) tandis que la Namibie a disposé du Mozambique (1- 0). La Taifa stars de Tanzanie a battu le Cap-vert par deux buts à zéro?
Point dans les groupes

Groupe A

1 Sénégal 10 points + 7
2 Madagascar 10 point + 4
3 Guinée- équatoriale 3 points – 7
4 Soudan 0 point – 7

Groupe B

1 Cameroun 8 point +2
2 Maroc 7 points +3
3 Malawi 4 points -3
4 Comores 2 points -2


Groupe C

1 Mali 8 points +4
2 Gabon 7 points + 3
3 Burundi 6 points +3
4 Soudan du Sud 0 point -10

Groupe D

1 Algérie 7 points +2
2 Bénin 7 points 0
3 Togo 5 points 0
4 Gambie 2 points -2

Groupe E

1 Nigeria 9 points + 6
2 Afrique du sud 8 points +8
3 Libye 4 points – 1
4 Seychelles 1 point -13

Groupe F

1 Kenya 7 points + 3
2 Ethiopie 4 points - 7
3 Ghana 3 points + 4
4 Sierra-Leone 3 points 0

Groupe G

1Zimbabwé 8 points + 4
2 RDC 5 points +1
3 Congo 4 points -1
4 Libéria

Groupe H

1 Guinée 10 points + 3
2 Côte d’Ivoire 7 points + 4
3 Centrafrique 4 points - 4
4 Libéria 4 points - 4

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3861 fois