Les Ecureuils du Bénin et les Eperviers du Togo se donnent rendez-vous ce dimanche 9 septembre au stade municipal de Lomé, à la faveur de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019. Au cours d’une conférence de presse, samedi dernier,  veille du match, le capitaine Stéphane Sèssègnon et le sélectionneur Michel Dussuyer ont rassuré le peuple béninois de l’état de la troupe avant ce derby entre les deux pays frères. Le capitaine Stéphane Sèssègnon a promis au nom de ses coéquipiers l’emporter face au Togo à domicile. Conscient de l’enjeu, il a invité les supporters des deux nations au fair-play. « Nous sommes des peuples frères. Je vous invite à la non-violence avant, pendant et après le match » a-t-il souhaité. Selon Michel Dussuyer, l’équipe est prête pour aborder cette rencontre avec sérénité.

Les Ecureuils du Bénin ont fait également la reconnaissance de la pelouse du stade municipal de Lomé qui accueille ce duel entre les deux pays. La bande à Michel Dussuyer s’est entraînée dans une bonne ambiance et soutenue par quelques supporters béninois qui ont effectué le déplacement de Lomé. Vainqueurs de la Gambie (1-0), le 11 juin 2017 lors de la 1ère journée de la randonnée au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou, Stephane Sèssègnon,  Michael Poté Fabien Farnolle, Steve Mounié, Khaled Adenon, de Jodel Dossou Saturnin Allagbé, David Kiki, Mama Séïbou, Olivier Verdon,  David Djigla, Sessi d’Almeida, Salomon Junior, Jordan Adéoti, Moïse Adilehou et autres lorgnent désormais la première place du groupe. Car, en cas de victoire cet après-midi, le Bénin totaliserait 6 points et ne sera qu’à deux longueurs des Fennecs d’Algérie qui ont arraché un  nul  (1-1) en déplacement à Banjul.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2270 fois