Organisé au profit de 35 filles de Cotonou et Ouidah, le camp de basketball dénommé « Sport Envoy Basketball Camp » s’est achevé, ce samedi 1er septembre à l’Institut régional de santé publique (Irsp) de Ouidah. Pendant une semaine, des valeurs sportives et éducatives ont été enseignées aux participantes pour leur permettre d’impacter leur communauté.

Venues de Cotonou et de Ouidah, 35 filles âgées de 14 à 18 ans ont pris part pendant une semaine au Sport envoy basketball camp qui a connu son épilogue, samedi 1er septembre dernier à  l’Institut régional de santé publique (Irsp) de Ouidah. Cette initiative de l’Ong Oladé, organisation béninoise spécialisée dans le sport pour le développement, a été soutenue par l’ambassade des États-Unis au Bénin à travers Fhi 360, une organisation américaine.
Après une semaine de travail aux côtés des apprenantes, les encadreurs américains Debbie Black, Barbara Black et Erin Dickerson les ont félicitées pour leur discipline tout au long du camp. Pour Babara Black, cette expérience leur a permis de voir les conditions dans lesquelles les filles travaillent au Bénin. « Ce programme va relever le défi sportif et scolaire », a-t-elle confié.
Le coach béninois Oswald Quenum se réjouit, quant à lui, de la capacité d’assimilation des filles qui ont bénéficié des notions théoriques et pratiques en basketball ainsi que des partages d’expériences. Il fait le pari sur l’avenir des filles désormais aguerries pour constituer un vivier pour le basketball féminin au Bénin.
Chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis, Laura Hruby est satisfaite du bon déroulement de l’activité. Elle a remercié l’Ong Oladé et la mairie de Ouidah qui se sont investies pour la réussite de ce camp. « Avec ce programme, nous voulons avoir plus de filles épanouies », a-t-elle souhaité.
Selon Teslanik Houndégnon, responsable administrative de l’Ong Oladé ce camp et les valeurs sportives enseignées aux filles leur permettront de mieux impacter leur communauté. Les 35 filles bénéficieront d’un suivi tout au long de l’année scolaire prochaine, assure-t-elle.
C’est l’occasion pour Marielle Kpassassi, parole des participantes, de remercier les encadreurs pour les connaissances transmises lors de ce camp. Ce camp leur a permis d’apprendre de nouvelles techniques pour mieux développer leurs talents au basketball, a-t-elle déclaré, avant de promettre de mettre les connaissances reçues en pratique.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1738 fois