Les Écureuils hommes et dames sont en panne de réussite à l’édition 2018 de la Coupe d’Afrique de la zone 3 de volley-ball commencée lundi 27 août dernier sur le plateau de l’Institut des sciences, du sport et du développement humain (Issdh) de Ouagadougou. Face aux Etalons du Burkina Faso et au Mali, les Béninois ont perdu leurs deux premières sorties.

Les sélections béninoises chez les dames et les hommes ne brillent pas au tournoi de solidarité de volley-ball des nations de la zone 3. Les deux équipes béninoises défaites ont été battues lors de la première journée par le Burkina Faso (3 sets 0). Les Béninoises ont subi la loi des Etalons (25-23, 25-13 et 25-06). Les Étalons dames plus expérimentés ont déroulé face aux Béninoises en apprentissage.
Chez les hommes, en dépit de leur volonté de faire mieux, les protégés de Raymond Nato n’ont pu remporter le moindre set (25-18, 25-23, 25-19) face au Burkina Faso. Les Étalons hommes n’ont pas eu trop de mal face aux Écureuils du Bénin malgré leur entrée timide dans le match. Le Mali s’est débarrassé difficilement du Niger (1 set 0) lors de sa première sortie chez les hommes.
Le Bénin, chez les dames et les hommes, a enchaîné avec une deuxième défaite ce mardi face au Mali. Les deux sélections béninoises ont été battues respectivement (3 sets 1) par les Maliens. Une deuxième contre-performance qui les éloigne du trophée avant la troisième journée prévue pour ce mercredi 29 août. Le Mali a confirmé sa suprématie sur le Niger (3-0) chez les dames. Le Mali et le Burkina Faso arrivent à tirer leur épingle du jeu face au Bénin et au Niger en apprentissage du haut niveau.
La vice-présidente de la Fédération burkinabé de volley-ball, Martiale Ouédraogo, a salué le niveau des sélections participantes. Elle a appelé les différentes fédérations à soutenir cette compétition qui reste la seule compétition internationale de la sous-région. « C’est pourquoi nous devons tout mettre en œuvre pour qu’elle ne meure pas », a-t-elle déclaré. Elle a invité les différentes équipes participantes à faire preuve de fair-play et de tolérance envers les juges.
Les deux formations béninoises sont attendues ce jour face au Niger pour jouer leurs derniers matchs qui compteront pour du beurre?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2040 fois