Les Ecureuils juniors reçoivent, dimanche 12 août prochain au stade René Pleven de Cotonou, les Black Starlets du Ghana pour le match retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can U-20). Un match décisif pour les Ecureuils car ils devront battre le Ghana par deux buts d’écart au moins pour arracher leur qualification.

Battus (3-1) au match aller à Cape Coast, lors de la manche aller, les Ecureuils juniors affrontent dimanche 12 août prochain au stade René Pleven de Cotonou les Black Starlets du Ghana, dans le cadre du match retour du troisième tour des éliminatoires de la Can juniors Niger 2019. 

Revenus à Cotonou après une défaite au Ghana, Ibrahim Ogounlola et ses coéquipiers se sont mis au travail dans l’espoir de remonter le score et arracher le billet qualificatif à domicile. Les jeunes Ecureuils en sont capables pour avoir déjà fait face à la Gambie lors du deuxième tour.
Battus par les Scorpions à Banjul (2-1), les Ecureuils U-20 ont pu réaliser le plus dur en l'emportant au retour, sur leurs installations, grâce à deux buts de Samson Akinyoola, absent à Cape Coast. Le sélectionneur Valère Houandinou est resté dans cette logique juste après la défaite du samedi dernier. Il entend colmater les brèches pour venir à bout de cette équipe ghanéenne qui a subi la domination des Ecureuils juniors lors de la première partie du match aller. En effet, les Ecureuils juniors étaient les premiers à ouvrir le score dès la 30e minute de jeu lors de l’expédition ghanéenne avant d’être rattrapés puis distancés par les locaux. Les coéquipiers d’Ibrahim Ogoulola sont attendus pour défier le Ghana afin d’arracher ce billet qualificatif.
Le gardien de but du Bénin, Abiola Kachion devra confirmer sa bonne forme dans cette partie où les défenseurs béninois, Youssouf Amouda Assogba, Bourou Abdou-Samadou, Charlemagne Azongnitode, et Videkon Aubin Joël sont contraints d’éviter les erreurs de marquage comme au match aller.
Absent sur la feuille de match à Cape Coast pour cause de blessure, Charbel Gomez pourra effectuer son retour. Aussi, Kossi Rodrigue, Seni Atikou, Ogoulola Ibrahim Andrés en milieu de terrain et Noumonvi Dieudonné Stone, Mohamed Sacca, Odo Chabi et  Allagbani Saliou, buteur à l’aller en attaque, sont attendus face à une équipe ghanéenne techniquement et physiquement au point.
Le sélectionneur des Black Starlets, Jemmey Kopina, cherchera à déjouer les pronostics à Cotonou comme il l’a annoncé en conférence de presse d’après-match, samedi dernier. Selon lui, les Black Starlets seront à Cotonou pour chercher non seulement la qualification mais une victoire pour éviter toute surprise. Il pourrait faire confiance à Richard Danso, qui a réalisé un doublé à l’aller et Issahadu Konda, l’auteur du deuxième but ou aligner Sadik et Sulley, buteurs face aux Fennecs juniors au mois de mai dernier.
Signalons que cette rencontre sera officiée par un trio ivoirien conduit par l’arbitre central Bienvenu Sinko?

La marée jaune attendue au stade
Le soutien du public sportif béninois est sollicité dimanche prochain dans les gradins du stade René Pleven de Cotonou pour conduire les Ecureuils juniors à la victoire. Le capitaine des jeunes Ecureuils n’a pas hésité à convier les supporters à jouer leur partition comme il l’avait fait contre la Gambie. Le douzième homme est appelé à effectuer le déplacement pour permettre au Bénin d’arracher son billet pour une troisième Coupe d’Afrique des Nations après 2005, à domicile, 2013 en Algérie. La mobilisation générale est attendue de la part du Conseil national des supporters dirigé par Léopold Houankou. La marée jaune pourra pousser les Ecureuils juniors à réaliser cet exploit?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2623 fois