Adversaire du Bénin à la faveur de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, le 7 septembre prochain, le sélectionneur togolais, Claude Le Roy, a rendu publique une pré-liste de 34 joueurs. Ce faisant, il met la pression sur les Ecureuils et leur staff technique encore sans plan de préparation officiel.

En prélude à la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019, Claude Le Roy a dévoilé la liste des joueurs retenus pour affronter le Bénin. Il a retenu une pré-liste de 34 joueurs constitués du capitaine Emmanuel Adebayor, et des joueurs Matthieu Dossevi, Djené Dakonam, Floyd Ayité et autres.

Battus par les Fennecs de l’Algérie (1-0) lors de la première journée des éliminatoires de la Can 2019, les Eperviers sont contraints de faire mieux à la prochaine journée pour se relancer.
Le Togo met ainsi la pression sur le Bénin qui vient de nommer Michel Dussuyer comme sélectionneur. Les Ecureuils, vainqueurs de la Gambie lors de la première journée, devront se déplacer à Lomé en début du mois prochain. Malheureusement rien ne profile à l’horizon depuis le retour annoncé de Michel Dussuyer. Pas de programme de préparation, ni stage en vue pour Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers restés sans sélectionneur pendant plusieurs mois. Aucune initiative en faveur de la sélection nationale depuis les matchs amicaux contre les Taifa Stars de la Tanzanie en novembre 2017. Michel Dussuyer a donc du pain sur la planche face à une équipe togolaise qui a profité des journées Fifa pour livrer des matchs amicaux.
Faut-il le rappeler, les Eperviers du Togo ont contraint au nul respectivement Madagascar (0-0) à Saint-Leu-la-Forêt puis la Côte d’Ivoire (2-2) à Beauvais en France.
Comme quoi, les responsables du football béninois et le nouveau sélectionneur devront mettre les bouchées doubles pour doter le team national d’un plan digne du nom pour préparer au mieux la rencontre du 7 septembre prochain contre le Togo sur ses installations.

La course contre la montre

Le compte à rebours a commencé pour le match contre les Eperviers du Togo. A un mois de cette échéance, le nouveau sélectionneur national Michel Dussuyer est contraint de faire rapidement la revue de troupe. Il va falloir qu’il fasse une pré-liste de joueurs béninois capables de jouer le prochain match. Sans un championnat local, il devra compter sur les Ecureuils évoluant à l’étranger. A ce niveau, la fédération est appelée à vite informer les joueurs, une fois, la pré-liste disponible, dans un délai de quinze jours avant le match, les clubs étant en début de championnat ou pré-saison. Au cas où ce délai ne serait pas respecté, le sélectionneur Michel Dussuyer peut être surpris de ne pas avoir certains de ses joueurs avec lui.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2198 fois