Le 25 août prochain, le Bénin aura un nouveau bureau pour la Fédération béninoise de football (Fbf). Une élection qui, si elle se tient, mettra sûrement fin à la longue crise qui a secoué cette instance et qui a abouti à la mise sur pied d’un bureau transitoire consensuel après une médiation menée de main de maître par le président de la République.

Le souhait d’une majorité des amis du cuir rond, et amoureux de football est de voir enfin à l’issue de cette élection notre football décoller après des années d’errements.
Après la mise sur pieds de la commission électorale et surtout la publication de sa feuille de route et l’annonce des conditions pour être candidat, les ambitions pour occuper le poste de président ont commencé par se dévoiler.
L’ancien président du club des requins de l’Atlantique, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports et ancien député, Galiou Soglo, a annoncé son intention d’être candidat au poste de président de la Fédération béninoise de football. Une information qui a fait effet boom, puisqu’inattendue, car l’homme qui entre temps s’est investi dans la politique et l’agriculture, s’est fait oublier du monde sportif béninois.
Mais contre toute attente, il se lance dans cette bataille, par une tribune publiée sur sa page Facebook et dans laquelle il donne les raisons qui motivent sa décision.
Le candidat estime qu’il connaît tous les acteurs du foot béninois pour les avoir côtoyés pendant des années.
« Parce qu’étant aujourd’hui président d’aucun club de première et deuxième division, je vais être totalement impartial dans mes prises de décision, seul l’intérêt de tous les clubs va être mon intérêt premier. Je vais être à leur écoute et m’engage à organiser des rencontres périodiques afin de m’enquérir de leurs doléances ainsi que de leur faire part des activités de la FBF ». Voilà ce que promet ce potentiel candidat qui devra encore prouver qu’il remplit les conditions pour présenter un dossier qui répond aux critères énumérés dans le communiqué de la commission électorale de la Fbf. Un candidat neutre pourrait -on dire ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3210 fois