L’instance faîtière du football mondial, Fifa, a mis à jour hier, ce jeudi 17 mai à son siège à Zurich en Suisse, le classement mensuel des pays qui lui sont affiliés. Comme celui du mois dernier, il n’y a pas eu de changements notoires. Toutefois, le Bénin a progressé de 6 places.

A défaut d’intégrer le Top 50 sur le plan mondial, le Bénin et son football peuvent se réjouir de ne plus quitter, depuis quelque temps, le Top 20 africain. De la 90e place qu’il occupait dans le classement établi par la Fifa le 12 avril dernier, le Bénin pointe depuis, ce jeudi 17 mai, à la 84e position sur les 207 associations nationales affiliées. Sur le plan africain, il s’est adjugé le 18e rang. Il devance le Congo Brazzaville, 89e ; le Gabon, 90e ; le Niger, 109e et le Togo, 128e.
En occupant ces rangs, y aurait-il pour le Bénin, des motifs de satisfaction ? La question paraît d’autant plus que paradoxale, qu’il y a plusieurs mois que les Ecureuils sont sans entraîneur. Il y a également longtemps, qu’ils n’ont plus joué. Lors des dernières journées Fifa, ils étaient au repos.
Pour le présent classement, il n’y a eu que sept matches internationaux "A" joués. Tous étaient amicaux. Ainsi, rien n’a bougé dans le Top 10. L’Allemagne, le Brésil et la Belgique composent toujours le trio de tête, tandis que leurs poursuivants immédiats se suivent dans le même ordre que le mois dernier.
Grâce à la progression du Cameroun et du Ghana, l’Afrique compte désormais huit représentants dans le Top 50 de ce classement de mai dévoilé hier. La Tunisie, 14e, est toujours en tête. Elle est suivie du Sénégal, 28e.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1875 fois