Energie Football club de la Société béninoise d’Energie électrique a été battu (2-0), ce mercredi 7 mars, au stade de l’Amitié général Mathieu Kérékou de Kouhounou, lors du match aller comptant pour les seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Le but de Lanignan Lawal contre son camp (2e) et celui de Tundé Augustine Oladepo(8e) ont permis à Enyimba de réussir un hold-up parfait à Cotonou.

Enyimba Football club du Nigeria a battu d’Energie Fc (2-0), ce mercredi 7 mars dans le cadre des seizièmes de finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf), prenant ainsi une sérieuse option pour la qualification. Favoris dans ce match contre le club béninois, les Nigérians ont tôt fait d’aller à l’assaut des buts adverses. Cette pression va payer dès la 2e minute de jeu. Lawal Lanignan, de la tête envoie une balle à son gardien qui apprécie mal la trajectoire (1-0). Menés, les joueurs d’Energie Fc tentent de revenir au score. 

A la 7e minute, Jules Kassa Elegbédé servi par Hermane se passe de la défense nigériane et se heurte au gardien d’Enyimba, Oluwadamilare Ojo. La contre-attaque nigériane sera fatale pour les Béninois. Servi par Chukwude Chukwube de la gauche, Tundé Augustine Oladepo qui se trouvait au second poteau fait trembler les buts de Wilson Sheyi Damilola. Les poulains de Stanislas Akélé vont subir la domination des joueurs d’Enyimba en dépit de leur volonté de mieux faire dans cette rencontre.
A la 20e minute, Jules Elégbédé et Honoré Dossa très remuants dans le jeu offensif d’Energie effectuent une incursion dans la défense nigériane. Malheureusement, ils seront repris par le rideau défensif adverse. Dix minutes plus tard, les joueurs d’Enyimba vont profiter de la passivité de la défense d’Energie pour s’offrir d’autres occasions de buts. Le gardien Wilson Sheyi Damilola va sortir la grande classe pour enrayer les velléités offensives des 30e, 32e et 36e minutes. A la 38e, Aimé Santou va bénéficier dans la foulée d’une occasion de but pour Energie Fc mais il était en manque de réussite sur ce coup. L’envie de gagner et le sursaut d’orgueil vont s’amoindrir chez les joueurs d’Energie Fc qui vont de plus en plus manquer de rigueur dans tous les compartiments de jeu jusqu’à la mi-temps. A 2-0, l’arbitre mauritanien, Mahamed Cheikh Mhamed Vall va renvoyer les deux équipes aux vestiaires.
Du retour des vestiaires, Guéra Sanni et ses coéquipiers vont revenir avec de bonnes intentions de jeu mais manqueront d’efficacité devant les buts adverses. Ce qui permet aux joueurs nigérians de procéder par des contre-attaques. A la 48e minute, Augustin Sopuruch Dimgba d’Enyimba saisit une balle de contre mais butte sur le gardien Wilson Damilola qui effectue une belle parade saluée par le public sportif. Les joueurs vont tenter de revenir dans le match avec quelques actions d’éclats après les entrées en jeu de Paul Odjouhassi et d’Alain Hounsa. En témoignent, la frappe de Paul Odjouhassi sur la barre transversale à la 51e minute et celle de Guéra Sanni déviée par le gardien d’Enyimba à la 53e minute. La présence du gardien d’Energie Fc, Wilson Sheyi Damilola, dans la partie va limiter les dégâts, il va même arrêter le penalty du capitaine d’Enyimba Anaemena Ifeanyi à la 78e minute. Les joueurs d’Enyimba vont gérer leur avantage jusqu’à la fin de la partie. Ce résultat place tout de même Enyimba en pole position avant la manche retour dans dix jours à domicile.

Quid des autres matchs sur le continent?

En déplacement en Ethiopie, le Zamalek s’est incliné 2-1 face à Welayta Dicha. Meleyo a d’abord ouvert le score pour les locaux (16e). Fathi a ensuite égalisé pour les Egyptiens avant la pause (37e), mais Dawid a redonné un avantage définitif aux Ethiopiens en seconde période (78e).
Sur leurs installations, Djoliba et le Cara Brazzaville ont pris une option de qualification. Le club malien a dominé les Rwandais d’Apr (1-0) sur un but de Cheick T. Niang (48e).
Menés 2-0 sur leur pelouse par l’Usm Alger, les Congolais de Maniema Union ont remonté leur handicap pour arracher le match nul (2-2). Ardji (20e) et Derfalou (30e) ont placé les Algériens sur la voie mais l’Usm a ensuite pioché physiquement et les locaux en ont profité pour réduire le score puis égaliser en seconde période?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1880 fois