Hafia Fc reçoit ce mardi 20 février, au stade du 28 septembre de Conakry, Energie Fc de la Société béninoise d’énergie électrique. Partis de Cotonou depuis vendredi dernier, les poulains du coach Akélé Stanislas entendent défier les Guinéens sur leurs propres installations.

Energie Football club de la Sbee, en déplacement, affronte, ce mardi 20 février au stade du 28 septembre de Conakry, Hafia Fc de la Guinée dans le cadre du match retour des préliminaires de la Coupe de la Confédération africaine de football. En quête d’une qualification pour la phase suivante, les Béninois sont contraints de battre Hafia Fc ou revenir avec tout au moins un match nul. Devant leur public, les protégés du président Camara Keffala ont besoin d’une victoire avec deux buts d’écart pour sceller le sort d’Energie Fc. De sources concordantes, un appel à la mobilisation a été lancé dans les médias du pays afin que les Guinéens sortent massivement pour supporter leur club. L’entrée au stade étant gratuite, la chaleur du public de ce stade mythique comptera pour le résultat du match. 

En conférence de presse, hier lundi matin, les entraîneurs des deux clubs se sont lancés des défis et tirent le drap chacun de son côté. L’entraîneur de Hafia Fc veut battre le club béninois pour atteindre la phase suivante. « Absent de la scène continentale pendant plusieurs années, le Hafia Fc qui revient de loin, veut signaler son retour en offrant une victoire à son public », a-t-il déclaré. Mais, c’est sans compter sur l’adversaire. Stanislas Akélé, entraîneur d’Energie Fc reste serein et pense que le nécessaire est fait pour une seconde victoire face au club guinéen. Il rassure le public sportif béninois et les responsables de la Sbee sur l’état de sa troupe qui s’entraîne normalement depuis son arrivée, vendredi dernier en terre guinéenne. Selon leur capitaine, auréolés par leur victoire (1-0) au match aller, au stade de l’Amitié général Mathieu Kérékou à Cotonou, les coéquipiers d’Olympique Gantin auront à cœur de surprendre le Hafia Fc sur ses installations. Les joueurs d’Energie auront besoin d’un sursaut d’orgueil et de la discipline tactique pour passer le cap. C’est un trio arbitral composé d’Antonio Manuel Fortes Rodrigues comme juge central, Jorge Santos Fonseca Aritson, premier assistant et Jose Carlos Alexandre Pina, deuxième assistant, qui va officier cette partie?

Les Buffles du Borgou en terre ivoirienne
Le second club représentant du Bénin en compétition de la Confédération africaine de football a quitté Cotonou, ce lundi 19 février pour Abidjan où ils affrontera l’Asec Mimosa dans le cadre du match retour de la ligue des champions demain mercredi. Accrochés (1-1) les Buffles devront batailler dur pour limiter les dégâts en terre ivoirienne. A quelques heures de leur départ, Idrissou Moutari, l’entraîneur des Buffles du Borgou, rassure de la forme de ses poulains. Selon lui, le club béninois jouera son va-tout pour arracher sa qualification?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2316 fois