Le Marathon salésien de Parakou était, samedi 10 février dernier, à sa onzième édition. Si au niveau des dames, Bentille Alassane a sauvé l’honneur du Bénin, chez les hommes, Daouda Korongo a été détrôné par des athlètes ghanéens.

Avec quelques innovations apportées à son organisation cette année, le marathon salésien de Parakou aura une nouvelle fois vécu, samedi 10 février dernier. Pas moins de 864 athlètes de 14 nationalités y ont pris part.
Sur la distance de 42,195 km, le Ghanéen William Akuka s’est adjugé la médaille d’or, avec un temps de 2 h 32 min 34 s. Il a devancé son compatriote Raja Lagblé, auteur d’un chronomètre de 2 h 37 min 06s. Grand vainqueur de l’épreuve, l’année dernière, le Béninois Daouda Korongo s’est contenté de la 3e place, synonyme de la médaille de bronze.
Au niveau des dames, c’est l’athlète béninoise, Bentille Alassane qui est montée sur la plus haute marche du podium. Elle est suivie de Kpeta Tchaton et de Jacqueline Vidjanangni.
Sur les 21,1 km au niveau des hommes, c’est le Ghanéen Malick Yakubu qui s’est illustré avec une performance de 1 h 07 min 33 s. La médaille d’argent est allée à l’athlète béninois, Sylvain Azanhè. Il a parcouru la distance en 1 h 08 min. La médaille de bronze a été enlevée par un autre coureur béninois, Abdoulaye Yakoubou, en 1 h 11 min 33 s. La même distance a vu Aïchatou Abdou, Jacqueline Tchénavè et Catherine Kouagou occuper les trois première places. Elles ont respectivement parcouru la distance en 1 h 28 min 46 s ; 1 h 30 min 32s et 1 h 39 min 35 s.
Enfin, au niveau des 10 km, l’or, l’argent et le bronze ont été remportés respectivement par Karim Soumanou, Bello Babatundé et Serges Akpossonou. Par contre, ce sont Roukayath Yanmi,
Clémentine Vidagbandji et Carine Sanwékoua, qui ont pris les trois premières places chez les dames.
Outre les médailles reçues par tous les participants, les trois premiers au niveau de chaque distance sont repartis chez eux avec des enveloppes et des trophées. Réalisant l’engouement suscité par le marathon, le deuxième vice-président de la Fédération béninoise d’athlétisme, Thomas Gbédéhèssi, a tenu à féliciter ses organisateurs?

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1915 fois