A partir de demain, samedi 13 janvier, tous les regards seront tournés en direction du Maroc qui accueille jusqu’au 4 février prochain, la cinquième édition du Championnat d’Afrique des Nations de football, Chan 2018. Les seize sélections en lice iront à la conquête de la couronne détenue par la RD Congo.

Pour une reconnaissance accordée aux joueurs locaux qui animent les différents championnats nationaux africains, le Chan en est une. Prévue à partir de demain samedi 13 janvier au 4 février prochain au Maroc, la compétition sera à 5e édition. Le Kenya annoncé pour en être le pays hôte ayant fait défection, le royaume chérifien a dû venir à la rescousse. Ce sont les retards constatés dans l’organisation qui ont poussé la Caf à décider de cette délocalisation.
C’est en septembre 2007 à Johannesburg en Afrique du Sud que l'idée du Chan a pris corps, au cours d'une réunion du Comité exécutif de la Caf. Elle a été confirmée en janvier 2008, avant la Can 2008. Sans avoir le même aura que la compétition mère sur le plan continental que constitue la Can, son objectif est de créer une belle vitrine pour les footballeurs des championnats africains. Il s’agit également de donner une visibilité aux joueurs locaux.
Ainsi, en l’absence de la RD Congo, tenante du titre, pour défendre sa couronne, ce sont les seize sélections présentes qui se lanceront dès demain, samedi 13 janvier, à sa conquête. Sur le terrain, toutes se valent et devraient, à priori, partir avec des chances égales. Mais comme c’est le cas pour toutes les compétitions, le Chan Maroc 2018, a certainement ses favoris.
En effet, à cause de l’organisation et de la qualité de leurs championnats, les sélections des pays de l’Afrique du Nord devraient pouvoir tirer leur épingle du jeu. Leurs joueurs sont bien outillés pour l’épreuve. En tant que pays organisateur, le Maroc fait bien office de sérieux prétendant pour le sacre final. Toutefois, il ne faudra pas pour autant négliger les autres sélections habituées de la compétition comme la Côte d’Ivoire et l’Ouganda qui seront à leur 4e participation en 5 éditions. Il y a aussi le Nigeria, l’Angola, la Zambie, le Rwanda et le Cameroun qui seront à leur 3e participation. Ceci, au moment où la Mauritanie, le Congo Brazzaville, le Soudan et le Burkina Faso seront à leur 2e participation. Quant à la Namibie et la Guinée Equatoriale auréolées de leur statut d’outsider, elles effectuent leurs premiers pas.
Le Maroc et la Mauritanie ouvrent le bal demain au stade Mohammed V de Casablanca.
L’équipe du pays hôte et son sélectionneur Jamal Sellimi seront très attendus pour leur première sortie dans la compétition. Ce sera la 3e participation des Lions de l’Atlas à cette compétition. Leur meilleur parcours reste celui de 2014 en Afrique du Sud où les Super Eagles du Nigeria les ont éliminés en quarts de finale.
Avec leur football qui a connu des progrès prodigieux ces dernières années, les Mourabitounes de la Mauritanie ne vont certainement pas se présenter devant eux en victimes expiatoires. Encadrés par Corentin Martins, ils nourrissent de sérieuses ambitions. Dans leur groupe, on retrouve Moulaye Ahmed dit Bessam, l’une des révélations du Chan 2014 mais qui n’a pu s’exporter à l’international. Babacar Bagili, rentré de sa mésaventure algérienne, sera également de la partie?

Palmarès de la compétition

Année Vainqueur Finaliste 3e place Organisateur

2009 RD Congo Ghana Zambie Côte d'Ivoire
2011 Tunisie Angola Soudan Soudan
2014 Libye Ghana Nigeria Afrique du Sud
2016 RD Congo Mali Côte d'Ivoire Rwanda

Programme du week-end

Samedi 13 janvier 2018
Maroc # Mauritanie 19h30 UTC Stade Mohammed V (Casablanca) Groupe A

Dimanche 14 janvier 2018
Guinée # Soudan 14h30 GMT Stade Mohammed V (Casablanca) Groupe A
Côte d’Ivoire # Namibie 16h30 GMT Grand stade de Marrakech Groupe B
Zambie # Ouganda 19h30 GMT Grand stade de Marrakech Groupe B

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2625 fois