Candidat pour la première fois à l’organisation du Championnat du monde de pétanque, le Bénin a échoué. C’est du moins le résultat du vote qui a eu lieu dans la matinée de ce jeudi 9 novembre en Chine. C’est plutôt le Canada qui a eu la confiance des votants par 33 voix contre 9 pour le Bénin.

Au terme du vote, le président de la Confédération africaine de Sports-boules (Cabs), notre compatriote Idrissou Ibrahima a dit sa déception. Il a regretté qu’il n’y ait pas eu davantage de pays africains présents à la cérémonie pour soutenir la candidature du Bénin. « Les Africains n’ont pas effectué le déplacement en tant que tel. C’est encore la loi du nombre qui a prévalu par rapport à cette élection », a-t-il indiqué.
Tirant leçon de cet échec de la candidature du Bénin, le président de la Cabs pense que cela servira de leçon à ces pays qui décident souvent de ne pas venir à des réunions de ce genre  « Quelle que soit la nature du programme que vous présentez face à des gens qui vous dépassent en nombre, soyez sûrs que vous allez perdre », a regretté le président de la Casb.
Précisons que la compétition créée en 1959 a lieu tous les quatre ans. Avant le Bénin, le Sénégal et Madagascar sont les seuls pays africains à avoir accueilli l’évènement, respectivement en 2008 et en 2016.
Le Bénin qui vient de perdre l’organisation de cette compétition est vice-champion du monde en titre derrière Madagascar?

Sabin LOUMEDJINON

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 5550 fois