Le drapeau du Bénin est désormais hissé haut dans le ciel de Bakou à l’occasion des quatrièmes Jeux de la solidarité islamique qui se déroulent depuis le vendredi 12 mai dernier en Azerbaïdjan.

Odile Ahouanwanou vient de hisser le Bénin sur la plus haute marche du podium en décrochant la médaille d'or aux 100 m haies avec un chrono de 13 s et 55 centièmes. Un exploit qui sera inscrit en lettres d’or dans l'histoire du sport béninois. Notre compatriote a surclassé la Turque Baltaci Nevin Yanit : 13 s 71 et Raja Nursheena Azhar : 13 s 85. Après avoir terminé hier cinquième au lancer du poids, la jeune athlète monte sur la plus grande marche des 100m haies compétition.
Cette performance intervient au lendemain de celle réalisée par sa compatriote Noëlie Yarigo, sacrée médaillée de bronze aux 800 m. Ainsi, les deux récentes lauréates de la bourse d'excellence décernée lors du Gala des champions organisé par le ministère des Sports, le 25 mars dernier, viennent de hisser haut l'étendard béninois.
La journée de ce jeudi avait pourtant mal démarré pour la délégation béninoise à Bakou. En Taekwondo, ce jeudi matin, Rostand Kiki n'a pas longtemps tenu dans le combat face au Saoudien Alasmari Ghazi. Défaite du Béninois 25-12.
Ce jour, vendredi, l’athlète Roméo N'tia fera son entrée en lice au saut en longueur chez les hommes et demain, le jeune Ezekiel Adandé sera sur le tatami en wushu?
Par Perez Lekotan (Stag)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 410 fois