L’instance faîtière du football mondial, Fifa, a publié son classement au titre du mois d’octobre, jeudi 20 octobre à son siège à Zurich, en Suisse. Bien que n’ayant pas disputé la première journée de la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018, ou livré des matches au cours des dernières journées Fifa, le Bénin a connu une progression en termes de places dans le classement qui vient d’être établi.

La Fifa a publié, jeudi 20 octobre, son classement pour le compte du mois d’octobre marqué par la poursuite des matches éliminatoires pour la Coupe du Monde, Russie 2018. Il constate le retour sur le podium de l’Allemagne et du Brésil, respectivement deuxième et troisième désormais. La première place continue d’être occupée par l’Argentine, qui ne compte plus que 156 points d’avance. La France a profité de ses derniers bons résultats pour se hisser à la 7e place du classement, alors que l’’Espagne effectue quant à elle son retour dans le Top 10.

Au total, 129 matches ont été disputés à travers le monde au cours de ce mois d’octobre. Le Bénin qui s’est vu éliminer de la suite des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018, zone Afrique, par le Burkina Faso, n’en a discuté aucun. Il n’a même pas profité des matches des deux dernières journées Fifa. Mais à l’arrivée, il occupe la 66e place, devant le Burkina Faso, 67e, le Venezuela, 68e, la Guinée-Bissau, 69e, le Cap-Vert, 71e, l’Ouganda, 72e, et pour la plupart qualifiés pour la phase finale de la CAN Gabon 2017. Lors du précédent classement, celui du 15 septembre dernier, le Bénin occupait le 71erang, après avoir progressé d’une place. En un mois, il a donc effectué un bond de 5 places, malgré le claire-sombre dans lequel se trouve présentement son football.
En effet, il y a longtemps qu’un championnat national digne de nom a été organisé dans le pays. A l’heure actuelle, personne ne sait si les championnats nationaux de Ligues 1, 2 et 3 dénommés Ligue Nasuba, annoncés et dont le lancement est programmé pour le mercredi prochain à Parakou, vont effectivement démarrer. En témoigne la rencontre du lundi 17 octobre dernier à Cotonou, entre le Comité exécutif de la Fédération béninoise de football, les présidents des Ligues régionales et les responsables des clubs. Au cours de cette réunion, faut-il le rappeler, il a été question d’un protocole d’accord retraçant la volonté du président de la République, Patrice Talon, de voir les camps Attolou et Ahouanvoébla, proposer chacun 3 membres qui vont s’ajouter aux 15 du Comité exécutif de la FBF dirigé par Moucharafou Anjorin. Ce sera pour la mise en place d’un comité transitoire composé de 21 membres, et qui aura un mandat de 2 ans.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3206 fois
Tags:
  • ,