Le Congrès électif de l’instance faîtière du football africain, CAF, aura lieu en mars prochain à Addis-Abeba en Ethiopie. Déjà, les candidatures aux différents postes ont commencé par se préciser. En témoignent celles proposées, mercredi 5 octobre dernier, par la Fédération béninoise de football (FBF), au cours de la réunion statutaire hebdomadaire de son Comité exécutif.

Au cours de sa séance hebdomadaire du mercredi 5 octobre dernier à son siège, à Porto-Novo, le Comité exécutif de la FBF a pris un certain nombre de décisions. En dehors du lancement des formalités administratives liées à la qualification des joueurs pour les championnats nationaux Ligues 1, 2 et 3 Nasuba, deux des décisions ont été prises dans le cadre de l’Assemblée générale ordinaire et élective de la CAF dont les travaux sont prévus en mars prochain en Éthiopie.

Désormais, il n’y a plus de doute sur le souci du président de la FBF, Moucharafou Anjorin, de voir son mandat, en tant que membre du Comité exécutif de la CAF, être renouvelé. Ainsi, sa candidature au poste de membre du Comité exécutif de la confédération, Zone Ouest B, a été retenue et proposée par la Fédération. Ce sera pour le mandat 2017-2021.
Dans une autre de ses décisions, le Comité exécutif de la FBF a également décidé de proposer et de soutenir la candidature du Dr Issa Hayatou au poste de président de la CAF. Mais avant, pour les efforts que l’homme n’a cessés de consentir dans le cadre du développement du football africain, son nom a été donné au Centre d’excellence de football de Missérété.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2481 fois
Tags:
  • ,