Les Jeux olympiques de Rio 2016 approchent à grands pas. Pour être présents à ce rendez-vous, c’est dans la capitale camerounaise, Yaoundé, que les pugilistes béninois et gabonais devront d’abord aller chercher leur qualification à partir du 9 mars prochain. Ils étaient aux prises, samedi 20 février dernier à l’Unafrica de Cotonou.

Pour les pugilistes africains, la route pour les JO de Rio 2016 est encore loin. Ils doivent d’abord participer à un tournoi qualificatif qui démarre le 9 mars prochain à Yaoundé.

En route pour la capitale camerounaise, l’équipe nationale gabonaise de boxe, comme elle en a pris l’habitude, chaque fois qu’elle a une compétition en vue, a choisi Cotonou pour sa mise au vert. C’est pour affiner sa préparation, qu’elle était aux prises, samedi 20 février dernier à l’Unafrica de Cotonou, avec son homologue du Bénin qui, sous la houlette de l’entraîneur national, Aurélien Agnan, affûte aussi ses armes pour ces éliminatoires au niveau de la zone Afrique. C’était à la faveur d’un gala de préparation organisé par la Fédération béninoise de boxe et la Fédération gabonaise de boxe.
Au regard des résultats ayant sanctionné les différents combats qui ont opposé les deux sélections, les pugilistes des deux pays se sont tenus en respect. Sur les 7 combats livrés, chaque sélection a enregistré à l’arrivée, 3 victoires, un match nul et 3 défaites ¦

Résultats des combats :

Combat féminin 4x2mn
Judith Amoussou (Bénin) bat aux points Lewissia Nzamba (Gabon)
Combat amateurs masculin 3x3mn
Jean Agnan (Bénin) bat aux points Larry Manga (Gabon)
Junior Mikamou (Gabon) bat aux points John Fiazonli (Bénin)
Bruno Menié Nzué (Gabon) bat aux points Imorou Tandja (Bénin)
Justin Hounkpèvi (Bénin) bat aux points Fredy Christ Londji (Gabon)
Fiacre Agnan (Bénin) et Vivien Laurent Obamé (Gabon) font match nul
Yaya Roger Tessa (Gabon) bat aux points David Ogbanaya (Bénin)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2924 fois
Tags:
  • ,