×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 501

Pour une meilleure appropriation des panels 4 et 5 des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) a organisé, mardi 11 octobre, une foire sur la santé mobile avec une présentation des différentes inventions sur les nouvelles technologies utilisées. C’était dans les locaux de l’ambassade des Etats-Unis à Cotonou en présence du représentant résident de l’agence au Bénin, Jonathan Ritcher.

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) expose les résultats de ces interventions au Bénin. A travers une foire nationale sur la ‘’Santé mobile au Bénin’’, elle entend aboutir à un investissement plus consistant dans la santé par la téléphonie mobile et partager les expériences sur les différents outils utilisés dans chacun de ses projets.

A la cérémonie d’ouverture de la foire, le représentant résident de l’Usaid au Bénin Jonathan Richter annonce les raisons de la séance. Pour lui, le credo de son agence est de soutenir l’effort des pays à réduire l’extrême pauvreté et de consolider leurs démocraties. Au Bénin dit-il, les programmes de l’USAID sont axés spécifiquement sur le secteur de la santé afin de réduire le nombre de décès évitables. Il explique que l’objectif de ce choix stratégique est d’amener la population autochtone à connaitre une vie longue, productive pour la croissance et la prospérité du pays.
La foire sur la santé mobile organisée par l’agence est illustrée à travers la présentation d’une série d’interventions sur la technologie utilisée aussi bien par le projet Advaincing newborn child et reproductive health programme (Ancre) que les autres qui mettent en œuvre ces technologies afin de capitaliser les actions de la santé mobile via CommCare dans les zones sanitaires au Bénin.
Outre l’Usaid, le projet Ancre prévoit appuyer le ministère de la Santé pour l’accélération des progrès vers la réalisation des objectifs 4et5 des OMD. Pour cela, il met en œuvre une approche d’amélioration de la qualité des services du Paquet d’intervention à haut impact (Pihi) offert au niveau des structures sanitaires et au niveau communautaire.
Après avoir apprécié l’initiative, le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Lucien Toko a rappelé que le Bénin envisage d’avoir un système de santé complètement transformé avec de meilleures couvertures sanitaires universelles d’ici 2020 ou 2021. « Nous avons sollicité et obtenu le soutien de l’USAID pour développer les applications mobiles dans le domaine de la prise en charge sanitaire de la santé de la mère et de l’enfant pour atteindre cet objectif », ajoute-il.
Par ailleurs, le directeur de cabinet du ministre de la Santé estime que les technologies de l’information et de la communication constituent un levier important pour soutenir l’amélioration continue et durable du secteur de la santé?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4703 fois
Tags:
  • ,