Une épidémie de choléra sévit depuis quelque moment dans certains départements du Bénin. Déjà, 129 cas ont été enregistrés et confirmés avec un nombre important de victimes. Pour rassurer les populations des dispositions prises pour éviter le pire, le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Lucien Toko, a organisé, lundi 29 août à Cotonou, un point de presse.

Comme chaque année, après le retrait des eaux pluvieuses, l’épidémie de choléra a commencé par faire des ravages au Bénin. Pour le moment, 129 cas confirmés avec malheureusement 6 décès ont été déjà enregistrés. Ils sont répartis comme suit : 46 cas dans la commune de Savalou avec 4 décès, 10 cas dans celle de Dassa-Zoumè avec 00 décès, 24 cas à Sô-Ava avec 1 décès, 2 cas à Zè avec 00 décès, 47 cas à Cotonou avec 1 décès. Ainsi, se présente la manifestation de l’épidémie de choléra au Bénin, selon le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Lucien Toko.

« La situation est très préoccupante », a-t-il déclaré. Dans l’optique de protéger les populations, le gouvernement a pris des mesures pour garantir une prise en charge complète et gratuite de tous les cas enregistrés. Au nombre des mesures envisagées, il a annoncé que les centres de santé ont été approvisionnés en solutés, médicaments et consommables médicaux pour permettre aux agents de santé de traiter efficacement les différents cas.
A cet effet, le directeur de cabinet a invité les populations à immédiatement amener tout cas suspect au centre de santé le plus proche afin que les victimes soient prises en charge le plus tôt possible. Il a rassuré que les services compétents du ministère de la Santé sont également mobilisés pour aider à désinfecter les maisons et que des missions de sensibilisation sont déployées sur le terrain. Les populations ont ensuite été exhortées à observer les règles élémentaires d’hygiène qui sont les seuls moyens, pour éviter la contamination. Parmi ces règles élémentaires, il a cité le lavage des mains à l’eau et au savon avant et après chaque repas et surtout après les selles, la consommation de l’eau potable. Elles doivent aussi bien laver les fruits et légumes avant de les consommer, prendre des aliments chauds de préférence et recourir aux latrines, pour faire leurs besoins.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 5872 fois
Tags:
  • ,