Les députés devraient également écouter hier les explications du ministre de la Santé, Dorothée Kindé Gazard par rapport aux problèmes du monde sanitaire au Bénin. Mais celle-ci s’est fait représenter par son collègue chargé des Relations avec les Institutions, Gustave Sonon.

Dans son intervention, il a annoncé qu’en lieu et place d’une réponse à la question orale avec débat posée par les députés, le ministre de la Santé a opté pour la présentation d’une communication pour mieux exposer les problèmes du secteur de la Santé au Bénin. Mais le ministre chargé des Relations avec les Institutions sera désavoué par le député Candide Azannaï qui trouve que Gustave Sonon n’est pas qualifié pour répondre aux députés par rapport à la question d’interpellation. Selon lui, la Constitution béninoise a clairement dit que les éléments de réponses sont fournis à la Représentation nationale par « le ministre compétent ». Ce qui a faire dire au ministre qu’il détenait un acte de sa collègue de la Santé qui le fait intérimaire. Qu’à cela ne tienne ! Candide Azannaï a réclamé la présence du ministre de la Santé. Le MCRI n’est pas le ministre compétent. Wakouté Saguifa souhaite que cette communication soit présentée dans les brefs délais car la question est très importante pour la Représentation nationale. Eric Houndété avertit déjà qu’il ne sera pas question pour le ministre de la Santé de venir esquiver le dossier. Elle doit se documenter pour mieux renseigner les députés. C’est à cette seule condition que les choses vont bien se passer, insiste le député de l’Opposition. Conformément à l’article 108.2 du Règlement intérieur, le gouvernement devra présenter cette communication au cours de l’une des deux séances plénières suivantes. Le ministre a décidé de faire cette présentation au cours de la plénière du lundi 22 décembre prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 7699 fois
Tags:
  • ,