« Importance et rôle de l’échographie dans la datation de la grossesse et la prévention de la mortalité infantile », c’est le thème qui a fait l’objet d’échanges entre les internautes et le promoteur de l’application AlloDoc et de la clinique du château de Pobè, Dr Daouda Sikirou.

Au Bénin, le recours à l’échographie en cas de grossesse permet de déterminer l’âge de la grossesse et le sexe de l’enfant. C’est du moins ce que pensent nombre de citoyens. Pourquoi recourir à l’échographie lorsqu’on est enceinte ? C’est la principale question à laquelle Dr Sikirou a répondu lors des échanges.« Pour le moment en Afrique, nous passons tout le temps à faire l'échographie pour connaître l'âge de la grossesse alors qu’ailleurs, l'échographie est devenue un art et permet déjà d'anticiper sur certaines maladies », constate-t-il. Il a insisté sur la nécessité de dater une grossesse, c'est-à-dire déterminer l’âge exact de la grossesse. « Quand une grossesse n’est pas datée ou bien si elle est mal datée, il est difficile de bien interpréter les différentes données de la surveillance » et dans ce cas, ajoute-t-il, des décisions thérapeutiques erronées peuvent être prises et les conséquences peuvent être graves, car « Les datations imprécises ou erronées sont une source très importante de cafouillages, d'hésitations et d'angoisses, d'erreurs de diagnostic, d'examens et de dépenses inutiles, surtout en maternité en fin de grossesse ».
A en croire Dr Sikirou, la détermination du début de la grossesse repose sur des bases et le « top départ » de la grossesse est constitué par le succès de la fécondation, c’est le 1er jour de la grossesse. La datation de la grossesse consiste donc à déterminer rétrospectivement, et le plus précisément possible, la date de ce premier jour.Une erreur d'un jour peut faire changer l'âge d'une semaine et donc le devenir d’un bébé, ou d’un individu, explique-t-il. « Par exemple à 36 semaines + 6 jours, la grossesse n’est pas encore à terme alors qu’à 37 semaines, la grossesse est à terme et cela fait basculer complètement une décision d’un accouchement ».
Une grossesse arrivée à terme est une grossesse qui a atteint le moment propice pour l’accouchement. Une grossesse est à terme lorsqu’elle atteint la période allant de 37 semaines jusqu’à 41 semaines. Selon le spécialiste, il y a sept manières de déterminer l’âge d’une grossesse. Il y a l’échographie précoce, c’est-à-dire celle réalisée dans les trois premiers mois de la grossesse. C’est le seul élément qui permet d’avoir la meilleure précision partout dans le monde. Les autres moyens de détermination du début de la grossesse sont : la date du début des dernières règles ; la date du rapport sexuel fécondant, la date de l'ovulation ; les analyses permettant de déterminer le taux d’hormones (Hcg) de la grossesse ; la Pma simple (procréation médicalement assistée)  et la Pma avec fécondation in vitro.

L'échographie dans les trois premiers mois est presque obligatoire

La datation échographique de la grossesse repose sur la mesure d'un certain nombre de paramètres du bébé en retenant que la précision sera d'autant plus grande que la mesure est précoce, que la structure mesurée est grande. La meilleure mesure pour la datation est celle de la longueur cranio-caudale de l'embryon (Llcc) ou Crl (crown-rumplength). En effet, explique le communicateur, « Ce paramètre ne présente pas de variation significative selon la race ou l'ethnie, selon le sexe de l'embryon ou selon le nombre d'embryons même en cas d'anomalie chromosomique, tout au moins pour les grossesses qui se poursuivront au-delà du 1er trimestre ».
La précision dépend de la qualité de l'examen échographique et de la précision de la mesure : qualité et réglage de l'appareil, expérience de l'opérateur, difficultés liées à la patiente.
Elle dépend aussi de la date de la mesure. Sous réserve d'une exécution correcte, cette datation sera définitive et ne sera pas remise en cause par échographies ultérieures peut variables d’un examen à un autre, mais l’accoucheur va toujours considérer l’âge le plus correct obtenu dans les trois premiers mois à l’échographie précoce.La meilleure précision pour la datation est obtenue vers 7–10 semaines d’aménorrhée.
Dans sa présentation, Dr Sikirou a rappelé que l'échographie dans les trois mois est presque obligatoire. C'est elle seule qui donne la date probable d'accouchement parce que la taille de l'embryon reflète l'âge réel. À partir du 2e ou 3e trimestre, la taille du bébé varie en fonction de sa croissance, donc l'âge aussi varie. Pourquoi ? Parce que tous les bébés sur la planète terre de même âge ont la même taille dans les trois premiers mois. Mais à partir du deuxième trimestre, l'enfant peut grandir plus vite ou moins vite que son âge, précise le spécialiste. Tout cela dépend d’un certain nombre de paramètres à savoir : si la maman a une maladie, si la maman a une bonne alimentation, si la grossesse elle-même porte une maladie. « Donc c'est une erreur monumentale que les Africains font en croyant qu'on va attendre six mois pour que l'enfant se développe complètement d'abord avant d'aller faire l'échographie », soutient Dr Sikirou.
Dans chaque trimestre, il y a des objectifs qu'on poursuit en faisant une échographie. « Si vous voulez voir si votre bébé porte une malformation ou pas, il faut réaliser une échographie au 2e trimestre notamment à 22 semaines d’aménorrhée ». En tenant compte des explications du Dr Sikirou, ne pas faire l’échographie dans les 3 premiers mois de grossesse peut s’avérer risqué pour la femme enceinte et son bébé. Alors, quels sont les risques que court une femme enceinte qui n'a fait aucune échographie jusqu'à l'accouchement? « Il y a beaucoup de risques et ils varient d'un trimestre à un autre », répond-il. Lorsqu’on sait qu’au 1er trimestre de grossesse, on peut avoir une fausse couche, au 2e trimestre une malformation, au 3e trimestre, une présentation anormale du fœtus, un placenta mal inséré, etc. ne pas faire l’échographie pour détecter ces anomalies peut s’avérer dangereux lors de l’accouchement. C’est pour toutes ces raisons que cet examen est systématiquement demandé aux femmes enceintes dès la première consultation prénatale ou dès la suspicion d’une grossesse.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4205 fois