Sensibilité au chaud et au froid puis douleur, ce sont quelques signes du mal de dent. Des signes annonciateurs d’une carie dentaire mais pour les spécialistes, on peut ressentir un mal de dent sans pour autant avoir de carie. Si la qualité de l'hygiène bucco-dentaire est pour beaucoup dans l'apparition du mal de dent, elle en est aussi la solution d’après Aubierge Xandra Kponon, chirurgien-dentiste à Cotonou.

La Nation : Qu’est-ce que le mal de dent ?

Dr Aubierge Xandra Kponon : Le mal de dent peut se manifester de plusieurs façons. Certes la première cause du mal de dent c’est la carie dentaire. Mais en dehors de la carie dentaire, il y a plein d’autres choses qui peuvent vous créer la douleur dans la dent. Si je dois parler de la carie dentaire, on peut la définir comme un trou dans la dent. Quand le trou se crée dans la dent, on ressent des douleurs selon le niveau de profondeur du trou. La première étape de douleur que les gens ressentent souvent, c’est des douleurs aux variations de température en bouche c’est-à-dire quand ils prennent une boisson fraiche ça les prend ou bien quand ils prennent un repas trop chaud, ça fait mal ou bien à la mastication ils sentent de douleur. C’est des signes que la dent a un trou ou la dent a un problème. Donc normalement, dèjà dans ce cas, il faut se faire consulter pour qu’on puisse voir ce que c’est. Une autre catégorie de douleur, c’est que le patient ne mange pas mais a des douleurs spontanées. Il a mal, il ne peut pas rester tranquille même la nuit il n’arrive pas à dormir parce qu’il ne se sent pas bien.  Vous ne pouvez pas vous sentir bien quand ce type de douleur vous arrive donc ça c’est une autre catégorie de douleur créée par la carie dentaire. Il faut préciser que ce n’est pas que la carie dentaire qui crée la douleur dans la bouche, il y a d’autres maux qui peuvent créer des douleurs au niveau de la bouche.

Quelle est la cause de ce trou dans la dent communément appelé carie dentaire?

Ce qui cause les trous dans la dent, c’est la mauvaise hygiène. Quand vous avez une mauvaise hygiène, forcément au fil des mois et des années, le trou se crée dans la dent et une fois que le trou se crée dans la dent, selon la profondeur du trou, la dent commence par réagir.

Que faut-il comprendre par mauvaise hygiène ?

Par rapport à l’hygiène bucco-dentaire, normalement, quand on mange, les débris alimentaires vont se coincer entre les dents donc il faut les nettoyer d’où le brossage que l’on fait tout le temps. C’est cela l’hygiène bucco-dentaire. Les gens vous disent « Je me brosse tout le temps pourtant j’ai des caries ». Il y a des façons de se brosser. De un, je peux me brosser, oui j’ai fait l’acte mais est-ce que j’ai pris le temps de bien me brosser ? C’est une interrogation. De deux, est-ce que je me suis choisi la bonne pâte dentifrice contenant des composés capables de  bien agir sur les dents ? De trois, est-ce qu’en un an, en deux ans ou cinq ans j’ai été voir un dentiste par rapport à mes dents pour voir si tout va bien ? C’est autant de questions qu’on doit se poser. Mais les gens pensent que parce que je me lève le matin, je me brosse les dents, c’est fini, ce n’est pas que ça. Nous nous brossons tous mais parfois, cela n’empêche pas une carie de s’installer. D’où l’importance de savoir comment se brosser, de prendre son temps pour bien se brosser, d’utiliser la bonne brosse à dent parce que les brosses à dent qui sont usées ne nettoient plus correctement , et pour finir de choisir une bonne pate dentifrice. Tous ces facteurs entrent en ligne de compte dans l’efficacité du brossage qu’on fait. Donc c’est l’absence d’un de ces facteurs qui peut créer la mauvaise hygiène. A peine certaines personnes font 30 secondes de brossage, non, est-ce que dans ces conditions l’efficacité accompagne l’acte ? Et la plupart du temps quand l’efficacité accompagne l’acte et qu’on se donne aussi le temps d’aller au moins une fois chez le dentiste on a très peu de problème dentaire.

Comment la carie dentaire est-elle prise en charge ?

 Un patient qui se présente et qui dit qu’il  a mal à la dent, tout d’abord, on cherche à savoir quel type de mal il a à la dent. Quand c’est une carie par exemple , un trou se crée dans la dent, les aliments y entrent et même si la personne se brosse la dent, la brosse ne peut pas aller nettoyer les aliments qui sont au fond du trou. Donc les aliments y restent, pourrissent et détruisent les tissus dentaires en dessous.  Donc on enlève tous ces débris de la dent, on nettoie et on ferme le trou. Ça c’est ce qu’on appelle le plomb simple mais parfois, quand les gens dépassent cette étape-là, on fait ce qu’on appelle le traitement canalaire, c’est-à-dire qu’on dévitalise la dent. Dévitaliser la dent signifie enlever la vie à la dent. La dent reste en place mais on lui enlève la vie. Dans chaque dent il y a le nerf qui est la partie vivante, donc quand la carie a une profondeur donnée jusqu’à toucher les nerfs, c’est là que les douleurs deviennent insupportables. Il appartient au chirurgien-dentiste de bien ouvrir la cavité de la carie et de faire sortir le nerf de la dent et on a des systèmes pour refermer la dent. A cette étape-là, c’est la seule façon de conserver la dent sans l’enlever et le patient continue de manger des années encore avec cette dent. Dans d’autres cas, il arrive qu’on fasse carrément une extraction de dent.

En dehors de la carie, quels sont les autres maux de dent qui se présentent à vous en tant que dentiste ?

En fait, beaucoup de patients viennent en consultation par rapport à la douleur mais il n’y a pas que la carie dentaire qui crée la douleur en bouche. Il peut avoir un problème de fracture de la dent. Cela arrive souvent quand les gens ouvrent des bouteilles de boissons avec leurs dents ou s’ils mangent un repas contenant de l’os. Quand la dent se fracture, ça crée aussi parfois des douleurs vives comme si on a une carie dentaire alors que c’en n’est pas une. Dans certains cas, la dent peut se fissurer et cela provoque aussi des douleurs.  Autres causes, il y a des gens qui souffrent de sinusite, ça peut créer des douleurs dentaires au niveau des molaires du haut. On peut aussi rencontrer un problème d’éruption des dents de sagesse (16 à 25 ans). Les dernières dents de la bouche, aussi bien en haut qu’en bas, créent parfois beaucoup de problèmes chez certaines personnes quand elles veulent sortir. Etant donné qu’elles sortent en dernière position, elles ne trouvent plus assez de place pour se positionner ; elles sont à l’origine de douleurs chez certaines personnes et parfois, ça va jusqu’à l’extraction de ces dents de sagesse. Il y a également le bruxisme. Le bruxisme est le claquement souvent inconscient des dents ; ce qui provoque des douleurs articulaires au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire. Et pour finir, il y a les problèmes de gencives qui créent des douleurs comme les gingivites et les parodonthopathies .

Comment prévenir tous ces maux que vous venez de citer ?

La prévention de ces maux passe par une seule chose : l’hygiène bucco-dentaire. Et j’entends par hygiène bucco-dentaire, le brossage des dents au moins deux fois par jour. Beaucoup le font seulement une fois par jour, c’est-à-dire le matin parce que quand on se lève l’haleine n’est pas bonne. Beaucoup se brossent les dents plus pour l’haleine que pour l’état des dents alors que le brossage du matin c’est capital mais celui de la nuit est aussi indispensable. J’insiste sur le brossage de la nuit parce que la nuit, le corps est au repos pendant au moins six à huit heures. Si vous vous brossez avant le coucher, ce nettoyage aurait fait partir pas mal de bactéries de la bouche et pendant que le corps est au repos la nuit, ces bactéries ne vont pas agir. Elles se développent beaucoup plus la nuit qu’en journée. Celui qui réussit à prendre cela comme habitude aura moins de problèmes dentaires. Il faut inculquer cette habitude à la jeune génération surtout aux enfants pour que cela devienne un réflexe. Donc j’insiste beaucoup sur le brossage nocturne dont beaucoup ne mesurent pas l’importance.
A part l’hygiène bucco-dentaire, il faut effectuer au moins une fois l’an une visite chez le dentiste. Même si ce n’est pas dans nos habitudes, il faut faire cet effort-là. Cela permet de prévenir au lieu d’attendre que le mal s’installe avant d’aller voir le dentiste. Et lorsque je parle de visite chez le dentiste, il faut faire le détartrage, c’est-à-dire le nettoyage des dents. Quand on a des tartres (c’est des dépôts mous qui, mal nettoyés,  deviennent dur et se collent aux dents.  Vous avez beau vous brosser la dent du matin au soir, ça ne s’enlèvera jamais) en bouche, cela crée des caries, des déchaussements, des saignements, beaucoup d’autres pathologies dans la bouche.

Un mot pour conclure cet entretien

Si on est conscient que c’est par ces dents qu’on mange tous les jours et quand on mange on est en bonne santé, et que les dents sont appelées à durer toute une vie, il faut faire cet effort d’aller chez le dentiste au moins une fois l’an ne serait-ce que pour faire le détartrage qui est le soin le plus basique. Il faut aussi veiller à avoir une bonne hygiène bucco-dentaire?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2119 fois