Pour veiller sur leur santé, prévenir et traiter les maladies éventuelles, certaines familles ont recours à un médecin qui offre ses services à domicile. Au Bénin où le recours aux traitements endogènes et à l’automédication sont les premiers réflexes dans la plupart des familles, cette pratique semble être réservée à une catégorie de personnes. Pourquoi un médecin de famille ? Eléments de réponses avec le Dr Marius Angelo Hounkpon, médecin généraliste, médecin de famille à Cotonou.

La Nation : Qu’est-ce qu’un médecin de famille ?

Dr Marius Angelo Hounkpon: Un médecin d’abord, c’est un professionnel de la santé qualifié. Quand nous parlons de médecin de famille, c’est ce médecin qui a la charge de prendre la santé d’une famille comme souci, il s’occupe de la santé de la famille sur le plan préventif et curatif. C’est ce médecin qui est là quand la famille a un problème de santé, c’est celui qui s’occupe de la famille même si cela sort de ses compétences. Pour la plupart du temps, les médecins de famille sont des généralistes, vous pouvez avoir aussi des pédiatres ou des gériatres. Par exemple si dans la famille il y a un problème gynécologique, du moment où vous êtes médecin de la famille, vous prenez ça en compte mais dans ce cas, vous orientez la femme vers un gynécologue. Tout ce qu’il aura à faire avec la famille, vous devez être là. S’il doit avoir une évacuation vers un autre pays, en tant que médecin de la famille, c’est vous qui vous occupez de cela. Vous accompagnez aussi le malade. Même s’il y a des analyses à faire, c’est vous qui prenez le devant. Le médecin de famille travaille avec une équipe pour les prélèvements, les soins, mais il peut faire aussi des soins à domicile si ce n’est pas une pathologie grave, qui ne nécessite pas d’amener la personne dans un centre de santé. Il est en même temps un médecin conseil. Il donne des conseils à la famille pour éviter certaines maladies. Et s’il y a une épidémie par exemple dans le pays où dans la ville, le médecin de famille est informé, donc indique à la famille les comportements à avoir.

Quels autres avantages y a-t-il pour une famille d’avoir un médecin?

Les avantages pour une famille d’avoir un médecin sont nombreux. D’abord, ça permet à la famille de ne pas se faire surprendre par la maladie. Tous autant que nous sommes, nous avons des moyens roulants et nous allons vers le mécanicien, nous demandons la vidange, le nettoyage de la bougie, etc. Si nous le faisons avec les engins, pourquoi ne pas le faire avec la santé humaine ? L’homme doit en principe se faire consulter tous les trois mois ou tous les six mois. Même si vous n’avez pas un problème de santé, le médecin de famille vient car un homme bien portant est un malade qui s’ignore. Donc le premier avantage, c’est que la maladie ne vous surprend pas et vous n’allez pas faire des dépenses imprévues. Cela vous permet d’avoir une certaine connaissance des pathologies fréquentes. Il y a des personnes qui vont dans des hôpitaux et ne savent pas toujours ce qu’on est en train de leur faire, elles ne savent pas les précautions qu’il faut prendre, deux à trois semaines après, elles font des rechutes et reviennent encore. Quand vous avez un médecin de famille, il vous explique tout ça. Quand vous avez un médecin de famille, cela vous évite les rangs que vous faites ainsi que les mauvais accueils dans les centres de santé.
Il y a certaines personnes qui se font mal accueillir dans ces centres et n’aiment plus y retourner. Lorsque vous avez un médecin de famille, il y a une facilité d’accès aux soins, déjà il intervient à domicile donc vient vers vous. Et lorsque vous voulez vous rendre dans un centre de santé, un coup de fil au médecin peut aider aussi.

Avoir un médecin de famille au Bénin avec le niveau de vie de la majorité de la population, n’est-ce pas un luxe ?

Moi je trouve que c’est une nécessité. Je me suis rendu compte depuis un bon moment que pour certaines personnes, c’est comme un luxe. Certains se plaisent à dire « c’est mon médecin » mais c’est pour un temps. Vous travaillez avec eux pendant un temps, tout va normalement, plus rien ne se passe et paf, on rompt le contrat. Alors que si rien ne se passe, c’est parce que le médecin est là. Vous avez une famille où les enfants tombaient fréquemment malades, vous avez pris un médecin de famille et maintenant tout va bien. Du plus pauvre au plus riche, il est nécessaire d’avoir un médecin de famille.

Que coûte un médecin de famille et comment fonctionne-t-il ?

Cela dépend du médecin. Si nous devons rentrer dans les détails par rapport au coût, je crois que ça va peser. Moi, j’essaie de dégager un calendrier qui ne sera pas trop contraignant pour moi. En fonction de ce calendrier, je propose à la famille un mode de fonctionnement et si cela lui convient, le contrat est établi. Mais je ne saurais vous dire un médecin de famille il est à tel coût. C’est relatif et ça dépend aussi de la famille que vous avez en face, de comment elle voudrait que le médecin traite avec elle.
Le médecin de famille peut effectuer des visites mensuelles et se contenter d’un coup de fil par semaine pour prendre les informations. S’il y a une urgence, il se déplace quel que soit le calendrier établi. Lorsqu’il y a un malade dans la famille et qui est alité, là les visites ne peuvent plus être mensuelles, elles peuvent êtres hebdomadaires.

De par votre expérience, dites-nous si le recours à un médecin de famille est une pratique courante au Bénin ?

Je dirais que c’est courant mais c’est la suite qui n’est pas intéressante. Plusieurs fois, j’ai eu à traiter avec des familles qui m’ont sollicité. Quand vous commencez, vous vous rendez compte que c’est de façon ponctuelle qu’elles ont besoin de vous. L’aspect préventif ne les intéresse pas beaucoup alors que c’est ça qui est important. Cela ne se passe pas comme cela dans les pays développés où les gens savent à peu près, même si ce n’est pas l’homme qui décide de ces choses, que dans tel nombre d’années, ils risquent de développer une maladie ou de mourir. C’est très important de faire les bilans de routine pour savoir comment se comporter pour ne pas développer telle maladie.
On attend toujours de tomber malade avant de commencer à prendre des médicaments. Oui, les médicaments sont efficaces et font bien leur travail mais les médicaments ont des voies d’élimination (par le foie et le rein). Alors il y a une toxicité qui est là, ce que beaucoup ignorent. C’est à la longue que les maladies liées à cette toxicité se développent donc il ne sert à rien d’attendre de tomber malade et de prendre des médicaments après. La prévention est toujours meilleure.

L’environnement de pauvreté et le coût présumé élevé des services d’un médecin de famille ne sont-ils pas des facteurs limitants?

Je ne vous dirai pas non mais il faut d’abord s’intéresser à la chose avant de savoir si elle vous dépasse ou pas. Pour certaines familles, le médecin est surtout sollicité comme un médecin traitant. Dans ce cas, quand quelqu’un tombe malade, on vous fait appel. Ça aussi c’est bon, puisque avec le temps, vous devenez en quelque sorte le médecin de la famille parce qu’en le faisant, vous maitrisez mieux les problèmes de santé de la famille.

Quelles sont les limites du médecin de famille ?

C’est toujours bien que le médecin de famille soit un généraliste parce que le médecin généraliste, c’est celui-là qui a une idée de tout. Face à une pathologie qui dépasse sa compétence, il est obligé de faire recours au spécialiste.

Un mot pour conclure cet entretien

Je crois qu’il est important pour chaque famille d’avoir un médecin. Cela évite d’être dans l’ignorance, d’aller de clinique en clinique, de centre de santé en centre de santé, cela facilite l’accès aux soins. Quand vous passez de médecin en médecin, d’agent de santé en agent de santé, ils ne pourront pas connaitre votre terrain?

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 4403 fois