La toilette intime chez la femme se révèle être une nécessité depuis la nuit des temps. Cette commodité quotidienne doit être accomplie de manière adéquate pour éviter les infections ainsi que les ennuis de santé.

Maintenir ses parties intimes saines se révèle être primordial pour la femme. La toilette intime regroupe l’hygiène corporelle et s’appuie sur les organes génitaux externes de la femme. Elle consiste à assurer une hygiène locale parfaite, tout en respectant le milieu intérieur très fragile que constitue le vagin. Ainsi, la toilette intime doit être faite de manière habituelle.
Solange, la soixantaine, nous confie que chaque matin, dès qu’elle se lève du lit, la première des choses à faire est de se rendre immédiatement à la douche pour faire sa toilette. Pour s’assurer que cela a été bien fait, en se lavant, elle utilise au moins un seau d’eau potable.
Nimath, la quarantaine, utilise, elle, un produit pharmaceutique. En ce qui la concerne, Natacha, étudiante âgée de 22 ans, à défaut des produits pharmaceutiques, déclare se servir du savon Palmida.
Tout cela montre réellement que les femmes procèdent de diverses manières pour leur toilette intime. Ce qui n’est pas sans conséquences sur leur santé.
La toilette intime est partie intégrante de la vie de la femme et nécessite un soin absolu.

Les bons comportements

Pour avoir une flore vaginale saine, il faut apprendre à adopter les bons comportements. Selon Dr Tiburce Houndeffo, gynécologue obstétricien au centre national hospitalier et universitaire Hubert K. Maga (Cnhu - Hkm) de Cotonou, «Il est recommandé de faire sa toilette intime à chaque fois qu’on se lave. Étant donné que l’écosystème est en fonction, les secrétions vaginales sont physiologiques. Il faut toujours faire sa toilette de l’avant vers l’arrière, c’est-à dire du vagin vers l’anus». Cela vise à ne pas ramener les germes dans l’appareil génital. « Il faut rincer soigneusement et sécher avec une serviette propre afin d’éliminer toute trace d’humidité », recommande-t-il.
La femme a le devoir de bien faire sa toilette intime pour son bien-être, surtout après avoir été aux selles, bien prendre soin de la toilette, car une légère ignorance va générer des conséquences graves sur le vagin. «Attention, on parle de toilette externe (vulve, lèvres et clitoris) uniquement, car l’intérieur du vagin est autonettoyant. Si vous allez en profondeur du vagin, cela risquerait de modifier l’acidité vaginale », avertit le médecin.
Par conséquent, pour éviter toute contamination d’infection vaginale, il est indispensable de connaître les accessoires nécessaires pour sa toilette intime.
Rien n’est bien compliqué chez la femme pour sa toilette intime, à condition de respecter quelques conseils de bon sens et d’utiliser un soin spécifique, estime le spécialiste. Pour une bonne toilette intime chez la femme, « Il suffit simplement d'utiliser de l’eau potable, la main plutôt qu’un gant de toilette qui peut garder et propager des germes», indique-t-il. « On n’a ni besoin d’introduire quelque chose dans le vagin, ni d’utiliser un produit pharmaceutique pour la toilette intime. La femme qui ne souffre d’aucune infection n’a pas besoin de faire usage des produits chimiques », insiste-t-il. « Certains produits comme le liquide Saforelle, Lactacyd et bien d’autres sont recommandés en cas d’infection », signale-t-il. En effet, il faut d’abord consulter un médecin et qu’il constate que les leucorrhées qui doivent être constituées de cellules vaginales comportent d’autres germes ou éléments. Alors, c’est en ce moment que le médecin, après avoir examiné la femme, est obligé de lui indiquer quel genre de produit elle doit utiliser. « Simplement à cause d’un produit, vous pouvez favoriser la destruction des germes vaginaux », indique-t-il. La toilette intime ne nécessite même pas de filer le doigt dans le vagin, car lorsque vous faites cela et que le doigt est souillé par exemple, vous amenez un germe qui vient créer le déséquilibre ou perturber l’écosystème qui existait.
Par ailleurs, il est conseillé de faire la toilette à chaque instant que l’on urine, car cela permet d’atténuer la teneur en acide de l’urine. La toilette intime chez la femme joue des rôles multiples. Elle permet d’hydrater l’épiderme et d’apaiser les muqueuses?

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 2085 fois