Le lancement officiel de la 22e édition des Journées nationales de vaccination de lutte contre la poliomyélite a eu lieu, ce jeudi 20 avril à Parakou. La campagne démarre ce matin sur toute l’étendue du territoire national, pour s’achever dimanche 23 avril prochain.

Les équipes de vaccinateurs sillonnent, depuis ce matin, tous les hameaux, villages et quartiers de ville du Bénin, allant de maison en maison. Elles sont à la recherche des enfants âgés de 0 à 5 ans, afin de les vacciner contre la poliomyélite. Outre la vaccination, elles auront également à administrer des gouttes de vitamine A. C’est dans le cadre de la 22e édition des Journées nationales de vaccination qui s’achèvera dimanche 23 avril prochain.

La poliomyélite est une maladie invalidante qui fait de nombreuses victimes dans les rangs des enfants, s’ils ne sont pas vaccinés très tôt. Conscientes de ses conséquences, les autorités en charge de la santé au Bénin maintiennent la veille. Avant la descente des équipes de vaccinateurs sur le terrain, c’est dans la ville de Parakou que la campagne de cette année a été officiellement lancée, ce jeudi 20 avril.

Au Bénin, le dernier cas d’enfant paralysé par le virus de cette maladie a été enregistré depuis le 19 avril 2009. Il a donc été certifié pays libéré depuis le 15 juin 2015 conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Mais la proximité avec le Nigeria où le virus continue de sévir, constitue une menace permanente. D’où l’organisation, chaque année, des journées de vaccination.

 Procédant au lancement des journées, le directeur de cabinet du ministre de la Santé publique, Lucien Toko, soutenu par le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé, a indiqué qu’il s’agit de maintenir un niveau élevé de vigilance avec une bonne couverture vaccinale et une surveillance efficace des cas de paralysie. Il a ensuite invité les populations, où qu’elles se trouvent, à bien accueillir les agents vaccinateurs.

Le représentant du représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), Aristide Sossou, a fait l’état des lieux de la maladie dans le monde et au Bénin. Il a rappelé les nombreux efforts fournis depuis le lancement de l’initiative en 1988. « La conjugaison des interventions a permis, depuis cette époque, d’atteindre 3,5 milliards d’enfants vaccinés contre la polio », s’est-il réjoui.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4439 fois