Catastrophes naturelles: Le réseau des journalistes spécialisés renaît

Le Réseau des journalistes du Bénin sur les catastrophes naturelles (RJBCN) a été porté à nouveau sur les fonts baptismaux, vendredi 13 novembre dernier à Cotonou. En provenance de plusieurs organes, tous médias confondus, c’est Euloge Aïdasso qui préside aux destinées de ce creuset.

Tel un sphinx, le Réseau des journalistes béninois sur les catastrophes naturelles (RJBCN) renaît de ses cendres. Sur l’échiquier social, le Réseau qui existait depuis 2013 a vécu dans une certaine léthargie jusqu’à une date récente. C’est alors que certains de ses membres se sont retrouvés et ont invité d’autres confrères intéressés à rallier l’ancien noyau pour repartir sur de nouvelles bases. Ils ont donc tous convolé une nouvelle fois en justes noces, vendredi dernier.
Le réseau a pour objectif la sauvegarde de l’environnement, la prévention et la gestion de l’information relative aux catastrophes naturelles, la formation de ses membres sur les questions de l’environnement en général et des catastrophes naturelles en particulier et la mobilisation de l’information environnementale. La naissance de ce réseau découle du constat qu’aucun pays n’est à l’abri des catastrophes naturelles (inondation, sécheresse, tremblement de terre, explosion de gaz…). Les factures sociales et économiques à payer sont souvent lourdes pour les pays victimes de l’une ou l’autre des catastrophes naturelles. C’est conscients de ce que l’homme a souvent une grande part de responsabilité dans la survenance des catastrophes naturelles que les hommes des médias ont décidé de se regrouper dans un réseau afin d’apporter leur contribution à la prévention, la gestion de ces catastrophes naturelles et à la préservation de l’environnement.
Vendredi dernier, Euloge Aïdasso qui a dirigé les travaux de "refondation" du réseau a émis le vœu que les nouveaux responsables de ce regroupement évoluent dans une dynamique de communication active et qu’ils s’investissent vraiment dans son essor.
Les travaux ont porté sur le rapport d’activités des membres du bureau de la mandature finissante, la relecture des textes et l’élection d’un nouveau bureau. Aux termes des travaux, c’est Euloge Aïdasso qui est élu président du RJBCN. Il a pour secrétaire général Patrice Soglo. La trésorière générale a nom Claire Stéphane Sacramento. Le secrétaire à l’organisation se nomme Moudachirou Souberou et celui à la communication s’appelle Prudent Nassehou. Les deux commissaires aux comptes ont noms Peggy Ludovic Dagba et Didier Pascal Dogué.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4980 fois
Tags:
  • ,