Directeur de l’Institut de recherche halieutique et océanologique du Bénin, Dr Zacharie Sohou apporte des éclaircissements sur l’importance de l’océan dans la vie des populations et en appelle à le protéger contre diverses pollutions. Au premier plan de cette interpellation, l’homme qui devra, à ses dires, adopter un comportement écocitoyen.

La Nation : Quelles sont les activités que vous menez dans le cadre de la Journée mondiale de l’océan ?

Zacharie Sohou : On profite de cette journée pour sensibiliser les femmes sur les activités qu’elles doivent mener autour de l’Océan pour pouvoir le rendre propre et éviter les pollutions. C’est pourquoi nous nous associons aux diverses activités du ministère du Cadre de vie et du Développement durable.

Quel est l’apport de la recherche dans la lutte contre la pollution de l’océan ?

La recherche est là pour évaluer et montrer du doigt ce qui se passe, notamment  en matière de pollution de l’océan. Nous mettons les résultats de nos recherches à la disposition des décideurs et des Organisations non gouvernementales pour qu’ils puissent s’en servir pour faire la sensibilisation. Nous procédons ainsi parce que notre rôle se limite uniquement à la recherche et aux travaux scientifiques. Mais il peut arriver que nous fassions de la sensibilisation sauf que nous n’avons pas mission d’en faire  autant que les Ong et le gouvernement qui a la responsabilité de tous les citoyens.
Donc, nous avons évalué, et nous savons que l’océan est pollué à des niveaux par rapport aux déchets qui l’encombrent. Dans l’océan, il y a toutes sortes de déchets, notamment ceux d’origine terrestre qui le polluent à travers le chenal. On essaie d’évaluer et on met les résultats à la disposition du politique et des Organisation non gouvernementales. Mais dans l’océanographie, on compte aujourd’hui très peu de femmes scientifiques ainsi que dans les travaux liés à l’océan, mises à part les mareyeuses qui s’investissent dans la transformation des produits halieutiques. Donc, il faut les sensibiliser et leur dire qu’elles peuvent travailler dans l’océan, respecter l’océan et adopter des comportements écocitoyens.

Quelles sont les dispositions mises en place pour réduire les pollutions, notamment celle de l’océan ?

Il y a une kyrielle de dispositions. Je peux citer par exemple la loi-cadre sur l’environnement et les différents décrets d’application. Toutefois, il faut tous les jours sensibiliser et passer à la répression après puisque l’être humain est têtu. Il faut sensibiliser tous les jours pour qu’il change de comportement et de pratique. Car, c’est ce que nous faisons tous les jours qui provoque la pollution. Il convient maintenant de faire adopter un comportement écocitoyen pour protéger l’environnement et passer à la répression lorsque cela est nécessaire.

Quelle est l’importance de l’océan pour l’homme ?

Sans l’océan, il n’y aura pas la vie sur terre. L’océan est la mémoire du climat. C’est un gisement thermique. Il régule le climat à travers les différents échanges. De l’équateur, il transporte le froid vers les pôles, et des pôles,le chaud vers l’équateur, pour que le climat soit vivable. Sans l’océan, ceux qui sont vers les pôles ne pourront pas vivre et ceux qui sont vers l’équateur non plus. Tout le monde a intérêt à protéger l’océan ainsi que son cadre de vie. Il est important de savoir que les déchets produits par les Sahéliens ont transité par les affluents pour venir échouer dans l’océan. Donc, il faut que tout le monde sauvegarde l’environnement là où il est afin de pouvoir sauvegarder l’environnement marin et côtier.
L’autre aspect de l’apport de l’océan à l’humain est lié aux trafics maritimes. Donc, du point de vue économique, n’en parlons pas. Le plus gros tonnage est transporté par la mer et en plus de cela, les ressources d’origine marines apportent une grande quantité de protéine animale à l’homme. C’est de là que beaucoup de pays tirent la grande partie de leurs ressources. N’oubliez pas que la plupart des champs pétrolifères sont offshore, c’est-à-dire sont construits en mer. Donc, c’est au fait le poumon de l’économie de tous les pays.

Que diriez-vous donc aux populations dans ce cadre ?

J’invite tout le monde, où qu’il soit,à être respectueux de l’environnement pour que la gestion de l’environnement soit durable et notre océan y contribue parce que tout échoue dans l’océan.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 611 fois