Les différents acteurs de la filière karité au Bénin ont rendez-vous, ce jeudi 6 septembre à N’Dali, pour la cérémonie officielle de lancement de la campagne commerciale des amandes de karité, édition 2018.

Après Banikoara lors de la précédente campagne, ce sera les grandes retrouvailles entre les acteurs de la filière karité dans cette commune du Borgou. A leurs côtés, il y aura des membres du gouvernement dont les départements ministériels sont fortement impliqués dans la production et la gestion de cette spéculation.
Selon le directeur départemental de l’Industrie et du Commerce du Borgou, Parfait Sambiéni, toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de l’évènement.
En effet, conformément à la volonté des acteurs de la filière, le gouvernement a décidé de maintenir le prix planché à 100 francs Cfa le kg, comme lors de la campagne écoulée. Il a également appelé les communes, surtout celles qui en sont les grandes productrices, à ne pas collecter sur les amandes de karité, des taxes autres que la Taxe de développement local.
Par rapport aux outils de travail, le directeur départemental de l’Industrie et du Commerce du Borgou a invité leurs propriétaires à la mettre à jour. Ainsi, informe-t-il, sa direction a déjà envoyé des équipes un peu partout pour procéder à la certification des instruments de mesures.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1363 fois