Ce 5 juin, la communauté internationale célèbre l’environnement. L’attention est focalisée cette année sur les revers de la pollution plastique. Chaque habitant de la planète est appelé à mettre fin à l’emploi des sachets à usage unique.

« Combattre la pollution plastique ». Voilà le thème de l’édition 2018 de la Journée mondiale de l’environnement. Ce thème vise à inciter la communauté internationale à s’unir pour limiter, voire enrayer la pollution par les plastiques à usage unique. Concrètement, il est question de mettre fin à l’utilisation des emballages dont raffolent les vendeuses de pain, de bouillie, ou encore de nourriture. Ce thème appelle les gouvernements, les industries et les individus à explorer ensemble des alternatives durables pour arrêter la production et l’utilisation excessives des plastiques qui polluent nos océans et nuisent à notre santé.

C’est l’Inde, un pays du continent asiatique, qui abrite les manifestations officielles sur le plan mondial. Ce pays a fait preuve, selon les responsables qui gèrent l’environnement sur le plan mondial, d’un leadership extraordinaire sur les changements climatiques ainsi que sur la nécessité d’une transition vers une économie à faible émission de carbone. L’Inde porte le flambeau pour l’érection des mesures visant à lutter contre la pollution par les plastiques.
Au Bénin, ce sont les plages qui seront à l’honneur. Si les plages sont débarrassées des déchets surtout plastiques, nous aurons plus de poissons sains dans nos plats ; nous boirons de l’eau saine et tous les écosystèmes seront sauvés. La mise en vigueur imminente de la loi sur les sachets plastiques ne fera que du bien aux Béninois et à leur entourage.
La Journée mondiale de l’environnement est prévue pour permettre à tous les peuples du monde de s’approprier leur environnement et de s’engager activement dans la protection de notre planète. C’est un événement mondial organisé par l’Onu, chaque 5 juin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3457 fois