Les membres de la cellule communale de Sakété, démembrement de l’Agence territoriale de développement agricole du département du Plateau (Atda), ex-Carder, ont été officiellement installés, mercredi 21 mars dernier, avec comme mission principale de promouvoir les filières agricoles dans la commune. La cérémonie d’installation s’est déroulée à la mairie de Sakété en présence du directeur général de l’Atda du Plateau, Gérard Agognon. 

Une nouvelle ère s’est ouverte depuis mercredi 21 mars dernier pour l’essor de l’agriculture à Sakété, avec l’installation des membres de la cellule communale de l’Agence territoriale de développement agricole (Atda). Il s’agit d’une équipe de neuf personnes, toutes des agents permanents de l’Etat, précisément des contrôleurs du développement rural du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Ces neuf agents font partie du personnel de l’Atda du Plateau, une nouvelle structure créée pour seconder les directions départementales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, après la liquidation des ex-Carder. Ils ont été désormais redéployés au niveau de la cellule communale de Sakété pour promouvoir les filières agricoles de concert avec les différents acteurs notamment les producteurs, les transformateurs et les commerçants. Cette mission a été martelée aux membres de cette cellule communale dont trois étaient absents hier à l’installation, par le directeur général de l’Atda du Plateau, Gérard Agognon. En d’autres termes, la cellule aura à travailler directement sur le terrain pour la promotion, selon l’approche chaîne de valeur, des différentes filières agricoles au niveau de Sakété, prioritairement le palmier à huile et le maïs ainsi que d’autres en pleine expansion comme le riz, le manioc, l’ananas, l’anacarde sans oublier la production animale. Il s’agira pour les membres de la cellule de travailler à identifier les grands acteurs de chaque filière avec qui ils vont opérer sur le terrain, voir comment ils fonctionnent et identifier leurs problèmes afin de les solutionner au mieux pour booster les résultats, précise le Dg/Atda du Plateau. Ce qui nécessite la mise en réseau, en association ou en coopérative de ces acteurs afin de leur permettre d’aller progressivement vers les interprofessions pour un développement agricole inclusif. Et ce, conformément à la vision du gouvernement qui veut faire du secteur agricole, un levier de développement, souligne-t-il. « Avec la nouvelle approche, les problèmes des producteurs à la base seront réglés tout comme ceux des transformateurs et des commerçants », espère Gérard Agognon qui assure de l’implication des fournitures d’intrants dans la nouvelle réforme. Il note que cette approche des cellules communales tranche véritablement avec ce qui se passait sous les ex-Rdr, où les agents étaient beaucoup plus concentrés sur les fonctions de production agricole. « Aujourd’hui, il s’agira de savoir en amont sur quel type de marché il faut aller, comment y aller en tenant compte des exigences du marché. Ce qui implique une synergie d’actions depuis le producteur jusqu’au commerçant. Ainsi, l’on assure déjà la vente avant la production », conclut le directeur général de l’Atda du Plateau qui a mis chaque membre de la cellule devant ses responsabilités pour l’atteinte des résultats. Gérard Agognon a été appuyé dans ses interventions par le chef programme diversification agricole au niveau de l’Atda du Plateau, Raymond Afouda.
Le représentant du préfet du Plateau, Ezéchiel Moïlo, avant d’installer officiellement la cellule, a prodigué de sages conseils aux membres afin qu’ils comblent les attentes. Le maire de Sakété, Pierre Adéchia, a aussi abondé dans le même sens que le cadre de la préfecture de Pobé. Il a rassuré toute la cellule de la disponibilité de son conseil communal pour lui faciliter la tâche sur le terrain, surtout les contacts avec les producteurs agricoles. Des conseils qui sont allés droit dans les oreilles du chef cellule communale, Donatien Ahissou qui, au nom de ses collègues, a promis de ne pas décevoir les uns et les autres.

Évaluer cet élément
(2 Votes)
Lu 2778 fois