×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 825

Le ministère du Cadre de vie et du Développement durable vient de mettre à la disposition de l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac) et de l’Association des frigoristes de l’Atlantique et du Littoral un lot de matériel de travail pour la maintenance en froid et climatisation. La remise officielle a eu lieu dans l’enceinte dudit ministère, ce mardi 19 septembre à Cotonou.

D’une valeur estimée à 30 millions F Cfa, le lot de matériel remis, ce mardi, à l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac) et à l’Association des frigoristes de l’Atlantique et du Littoral, est composé, entre autres, de kits de recyclage, balances digitales, bouteilles de récupération, démonteurs valves, raccords, clefs ajustables. Par ce geste, le Gouvernement entend montrer, encore une fois, son engagement dans la lutte contre la dégradation de la couche d’ozone. En effet, il ne cesse de multiplier des actions qui visent à protéger l’homme dans son environnement.
Ce geste qui vise à renforcer les capacités didactiques de l’école de formation et de l’association, intervient dans le cadre de la trentième Journée mondiale de la préservation de la couche d’ozone. Placée sous le thème « Prendre soin de toute forme de vie sous le soleil », cette célébration marque un pas important dans le processus d’évolution sur le chemin difficile de la lutte contre l’érosion de la couche d’ozone, les changements climatiques et de l’amélioration des prestations de services dans les centres de formations et aux artisans frigoristes.
Selon Josette Acacha Akoha, directrice du cabinet du ministère du Cadre de Vie et du Développement durable,
« La dégradation de la couche d’ozone reste encore un problème majeur. Pour cela, il est important de renforcer les capacités pour lutter contre ce fléau ». Elle en a profité pour féliciter les heureux bénéficiaires et les exhorter à faire bon usage desdits équipements qui comportent des identificateurs de fluides frigorigènes tant souhaités par les artisans frigoristes.
« Nous sommes très contents des équipements dont vous gratifiez nos étudiants et nous vous promettons que les installations se feront très bientôt », a laissé entendre le directeur de l’Epac, Mohamed Mansourou Soumanou.
Quant au représentant des frigoristes, Pierre
Aubin Atindéhou, il s’est réjoui de ce geste du Gouvernement qui, souligne-t-il, leur permettra de vivre la phase pratique des cours théoriques qui leur ont été dispensés en matière de froid et climatisation n

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 3156 fois