Les candidats au Certificat d’études primaires(Cep) session unique de juin 2016 planchent depuis ce matin sur toute l’étendue du territoire national. Le top des épreuves sera donné par Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire à l’Ecole primaire publique Agata, commune d’Adjarra.

Ils sont un effectif total de 210 111 candidats attendus pour les épreuves du Certificat d’études primaires(Cep) session unique de juin 2016. Parmi eux, l’on compte 97 765 filles contre 97 144 en 2015.

Quant au nombre de garçons, il a chuté passant de 124 010 en 2015 à 112 346 pour le compte de la session 2016. En termes de catégorie, l’on note 210 024 candidats dits classiques contre 87 candidats handicapés désignés à besoins spécifiques.
En ce qui concerne le nombre de centres prévus pour les accueillir, l’on en dénombre 742 répartis dans les 12 départements dont 728 pour la première catégorie de candidats et 14 destinés à accueillir les 87 candidats à besoins spécifiques.
Sous l’angle des effectifs par département, l’Atlantique-Littoral bat le record en accueillant 55 076 candidats répartis dans 159 centres. Après ce département, vient l’Ouémé-Plateau qui compte 42 176 candidats pour 130 centres. C’est le département de l’Atacora-Donga qui compte le moins de candidats et le moins de centres aussi, soit 22 185 candidats avec 84 centres de composition.
En comparant le nombre de candidats inscrits pour le compte de la session 2016 à celui de l’année précédente, qui était de 211 051, on constate une baisse de l’effectif cette année. Cette situation tient à deux facteurs. D’une part, la mesure d’interdiction de présenter les apprenants du Cours moyen première année est respectée par les parents. D’autre part, cette tendance baissière pourrait aussi s’expliquer par le taux élevé de réussite l’an dernier, soit un taux de 89,61%. Ce qui, du coup, a contribué à la réduction du taux des redoublants dans les classes de CMII.
Toutefois, il convient de noter qu’il y a plus de centres cette année qu’en 2015. Pour le Cep 2015, le nombre de centres d’examen qui ont accueilli les 211 051 candidats était de 679 contre 742 au titre de 2016.
Il faut signaler que le lancement officiel des épreuves sur le plan national a eu lieu à l’Ecole primaire publique Agata, commune d’Adjarra, sous la présidence de Salimane Karimou, ministre des Enseignements maternel et primaire

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4603 fois
Tags:
  • ,