Les candidats au Baccalauréat session de juin 2015 seront bientôt fixés sur leur sort. Tout est pratiquement fin prêt pour la délibération et l’annonce des résultats d’ici à jeudi ou vendredi prochain.

C’est bientôt la fin du suspens pour les candidats au Baccalauréat session de juin 2015. La correction des épreuves écrites de cet examen a définitivement pris fin hier, lundi 13 juillet. Au CEG Gbégamey à Cotonou, l’ambiance était très détendue dans la matinée d’hier. Des professeurs en petits groupes se concertaient. Cela s’observait surtout dans le rang des professeurs de philosophie, réunis dans l’une des salles du collège pour apprécier leur prestation en vue d’une amélioration les années à venir, informe le chef centre, Siméon Pépin.

Tout est fin prêt pour libérer bientôt les candidats du stress de l’attente des résultats. Et l’on pouvait le constater aisément dans ledit collège. Après environ une semaine de correction des feuilles de composition, les correcteurs ont désormais rangé stylos rouges et autres matériels y afférents.
Selon Siméon Pépin, « la correction a commencé le lundi 6 juillet dernier et a pris fin hier lundi 13 juillet ». A l’en croire, aucune discipline n’a souffert d’un quelconque retard.
Dans ce grand centre de correction de Cotonou, l’heure est aux derniers réglages. Le convoyage des feuilles de composition se faisait au fur et à mesure, et le chef centre veillait au grain. Celui-ci semble très préoccupé par le déroulement normal de l’opération. Il fait attention à tous les détails pouvant déteindre sur l’ambiance de travail.
«Aucun correcteur de moralité douteuse, aucun faussaire, aucune anomalie n’a été enregistré au cours de la phase de correction des feuilles de composition», se réjouit-il. Il indique que les professeurs commis à la tâche sont bien outillés. « Ce sont des professeurs certifiés, des conseillers pédagogiques pour la plupart. Nous avons également bénéficié de la prestation des professeurs d’université », a-t-il expliqué. Il souligne aussi que les correcteurs retenus pour l’appréciation des feuilles de composition de l’examen du BAC, session normale de juin 2015 n’ont pas été sélectionnés au hasard. « Ce sont des gens qui maîtrisent les programmes en vigueur et savent à quoi s’en tenir en cas d’anomalie », précise-t-il. Dans leurs rangs, il y avait en même temps des agents contrôleurs qui pouvaient apprécier l’authenticité de la correction. « C’est la qualité des ressources humaines mises à disposition pour la correction qui a rendu le travail aisé. Et nous pouvons nous réjouir de ce que la correction ait pris fin sur de bonnes notes », soutient-il.
Passée la phase de correction, place bientôt aux délibérations et à l’annonce des résultats. Le chef centre du CEG Gbégamey, Siméon Pépin, projette théoriquement cette étape ultime pour jeudi ou vendredi prochain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 4692 fois
Tags:
  • ,